Thanksgiving

Bonjour à tous , mes chers lecteurs je sais que vous êtes nombreux à me suivre depuis les Etats Unis.En ce jour si special pour vous, je tenais à vous souhaiter un joyeux Thanksgiving mes amis que cette journée vous apporte joie et bonheur. Amicalement Chris

Hello everyone, my dear readers, I know that many of you follow me from the United States. On this day so special for you, I wanted to wish you a happy Thanksgiving my friends that this day brings you joy and happiness.Friendly Chris

  • Qu’est ce que Thanksgiving ?

Thanksgiving est une fête célébrée aux États-Unis le quatrième jeudi de novembre qui est l’équivalent de la fête de l’action de grâce au Canada qui a lieu, elle, en octobre.

Historiquement, Thanksgiving était un jour de fête dans les sociétés européennes paysannes durant lequel on remerciait Dieu par des prières et des réjouissances pour les bonheurs que l’on avait pu recevoir pendant l’année. Cette célébration est désormais laïque en Amérique du Nord , les administrations et la plupart des entreprises étant fermées ce jour-là[3].

Pour certains peuples amérindiens , Thanksgiving constitue une commémoration du partage des vivres entre les premières nations autochtones et les premiers colons américains issus de l’immigration européenne.

Aux États-Unis, la fête de Thanksgiving est une véritable institution. Créée à l’origine par les pèlerins européens pour célébrer leur première récolte obtenue grâce à l’aide des Indiens, cette fête est à l’heure actuelle l’occasion de se réunir en famille et de rendre grâce pour tous les bienfaits observés dans l’année. C’est tout à la fois une fête nationale chômée, une fête religieuse où l’on rend grâce à Dieu, et dans le même temps une fête qui annonce la période commerciale la plus active de l’année. En effet, dès le lendemain de Thanksgiving commencent, aux Etats-Unis, les achats de Noël.

Tout comme au Canada, le repas typique de Thanksgiving se compose généralement d’une dinde rôtie farcie, de purée de pommes de terre ou de patates douces, de maïs, de sauce aux « cranberries » (l’équivalent américain de la canneberge), de pois verts ou autres légumes. Le dessert fait la part belle aux ingrédients de saison puisque sont généralement présentées des tartes aux pommes, des tartes à la citrouille (« pumpkin pie ») ou encore des tartes aux noix de pécan. Si la dinde symbolise à elle seule le repas de Thanksgiving, c’est tout simplement parce que cet animal est originaire du nouveau monde et que les premiers colons n’en avaient donc jamais vu avant d’arriver en Amérique. Son succès fut tel que la dinde arriva rapidement en Europe où elle supplanta même, pour les réveillons, l’oie traditionnelle.

Publicités

CITATION DU JOUR

Chaque jour Chris vous propose de découvrir une nouvelle citation où pensée du jour à partager avec vos amis !!!!!! 

Aujourd’hui je vous propose une citation de Ralph Waldo Emerson,Essayiste, poète et philosophe américain

“Le secret de la fortune, c’est la possession de la joie.”

Ralph Waldo Emerson ; La confiance en soi (1841)The secret of fortune is the possession of joy. »

Champions League : Le PSG balaye le Celtic Glasgow (7-1)

Le PSG, qui s’était imposé 5-0 en Écosse, a une nouvelle fois corrigé le Celtic Glasgow, balayé 7-1 au Parc des Princes.Mercredi soir, on a pourtant cru un (court) instant que la machine parisienne pouvait s’enrayer. Le Celtic obtient un corner d’entrée, côté droit. C’est joué à ras de terre par Ntcham, pour Dembélé en retrait. L’international Espoirs frappe sans contrôle et profite d’une grosse faute de main d’Aréola pour ouvrir le score !(0-1,1er).Le premier but concédé par Alphonse Areola dans la compétition. Mais les Écossais n’ont mené que huit minutes, le temps pour Neymar de mettre le turbo.Rabiot vient couper une trajectoire de passe avec beaucoup d’intensité et percute plein axe. Le n°25 résiste à deux adversaires avant de lancer Neymar dans la surface. Après un contrôle orienté parfait, le Brésilien ajuste à ras de terre au ras du poteau droit. Gordon est battu.(1-1,8e).Pas rassasié, il a remis ça moins d’un quart d’heure plus tard, sur une phase de jeu étrangement similaire,Servi par Rabiot, Neymar dévie sur Verratti qui joue un une-deux parfait dans la course du Brésilien. Le n°10 ajuste la même frappe que sur le premier but, à ras de terre, au ras du poteau droit. Doublé pour Neymar ! (2-1, 22e).Les autres membres du trio d’attaque, Cavani et Mbappé, pouvaient alors entrer en scène.Kurzawa joue à l’opposé sur Dani Alves, qui centre au second poteau. Mbappé et Neymar se gênent, mais le Brésilien transmet dans l’axe, du dos, pour le renard Edinson Cavani, qui termine de près. Paris fait le break !(3-1,28e).Ensuite Kylian Mbappé va s’illustré,sur un coup franc frappé dans la surface et mal dégagé, Marquinhos transmet avec de la réussite vers Mbappé sur la droite de la surface. Le n°29 s’applique et marque à son tour dans la lucarne gauche(4-1,36e).Même à 4-1, les Parisiens ont continué à attaquer, poussés par un public parisien lui aussi au niveau la compétition européenne. À tel point que Verratti, pourtant pas connu pour prendre souvent sa chance devant le but, y est allé de sa réalisation (75e),Mbappé percute sur la droite et centre dans la surface. Le ballon, contré, revient sur Verratti, qui marque d’une frappe sèche à ras de terre. Et de 5 pour Paris. avant un nouveau but fantastique de Cavani (79e),Lancé sur la gauche par Neymar, Kurzawa place un centre parfait au second poteau, puissant et bien enroulé. Sans opposition, Cavani ajuste une reprise de volée parfaite à ras de terre. Poteau rentrant !(6-1).Dani Alves va clôturé le score dans la minute qui suit,après un énorme raté de Cavani, Lo Celso récupère et joue en retrait sur Dani Alves. Sans élan, le Brésilien place une incroyable frappe flottante, qui retombe au ras du poteau gauche de Gordon, battu pour la septième fois ! (7-1,80e)

On ne sait pas si c’est un message adressé à l’Europe mais en tout cas, c’est un sacré carton que le PSG a signé mercredi soir face au Celtic Glasgow, lors de la 5ème et avant-dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des champions. 7 buts à 1. Oui, ce genre de scores n’est plus seulement l’apanage du Barça ou du Real Madrid. Mieux, le PSG, avec ses 24 buts inscrits en cinq matches, est devenu l’attaque la plus prolifique de l’histoire de la Ligue des champions lors de la phase de groupes, avant même la dernière journée, dans deux semaines. Un parcours fabuleux, dans les pas d’une ligne d’attaque « MCN » (Mbappé-Cavani-Neymar) qui a encore fait des merveilles mercredi soir. Le Bayern s’étant imposé à Anderlecht (2-1 avec un but victorieux inscrit par Corentin Tolisso), le PSG, déjà qualifié pour les huitièmes de finale, devra assurer la première place du groupe le 6 décembre prochain. Il lui faudra pour cela ne pas perdre par quatre buts d’écart, ce qui relève du possible quand même…

Champions League : Monaco dit adieu à la scène européenne

En concédant sa troisième défaite en cinq matches de Ligue des champions, les trois à domicile, face au RB Leipzig (1-4), Monaco a vu sa saison européenne stoppée net, ce mardi. Assurée de finir à la dernière place du groupe G avant la dernière rencontre, l’ASM est non seulement éliminée de la course aux huitièmes de finale de la C1 mais elle ne sera pas non plus reversée en Ligue Europa au printemps. Avec seulement deux points, contre sept à Porto et Leipzig, le club du Rocher jouera son dernier match au Portugal, le 6 décembre, sans aucun enjeu.

Monaco va passer d’une demi-finale de Ligue des champions à une élimination en phase de groupes.Au stade Louis-II, les Monégasques ont été terrassés en une mi-temps. Avec un but contre son camp de Jemerson (0-1, 7ème) et un tir croisé de Timo Werner (0-2, 9ème), le champion de France a vacillé d’entrée, alors qu’une victoire était impérative pour croire encore à une qualification.Le jeune Allemand Timo Werner a triplé la mise à la demi-heure de jeu (0-3, 31ème).Falcao a beau avoir réduit la marque de la tête (1-3, 43ème), Naby Keita a définitivement douché les espoirs monégasques de se qualifier pour les huitièmes de finale de Ligue des champions avant la pause (1-4, 45ème). Mais en encaissant une troisième défaite en cinq matches, Monaco ne peut pas non plus espérer accéder à la Ligue Europa grâce à la troisième place du groupe G : avec 2 points, les hommes de Jardim sont trop loin de leurs adversaires du soir, troisièmes avec sept points.