SENSUELLEMENT VOTRE 

Au fil de la nuit nos corps s’enlacent J’exprime mes désirs les plus fous 

Auprès de toi et je dois dire que cela  

En vaut vraiment le coup

J’imprime tes traces 


Je te suis pas à pas dans la pénombre 

Je t’aperçois ma bien-aimée 

De tes courbes longilignes,dessinant les coins les plus sombres 

Le désir s’installe avec volupté Je me glisse doucement dans les draps 

Puis nos corps en totale alchimie 

Se rejoignent, je t’enlace dans mes bras

Deux corps en parfaite harmonie 


Respire de plaisir 
Je te dépose un doux baiser 

Celui qui te fait charmer 

Jusqu’au septième ciel 

Mon amour pour toi sera officiel


Mon désir de t’aimer 

Mon amour pour te sublimer 

Dessinant ce doux paysage féminin 

J’esquisse cette douceur par la caresse de tes seins


Toi ma princesse 

Que je ne regarde sans cesse 

Je te fais la promesse 

Que cette nuit sera remplie de tendresse 


Intensément je brûle d’impatience de te parcourir 

Langoureusement à la douce résonance de tes soupirs 

Je te pénètre sensuellement 

Une douce mélodie résonne toute la nuit 

Celle de deux esprits qui s’unit 


Nos cœurs s’accélèrent 

Nos corps se touchent 

À tel point que je frisonne de désir 

Ta peau si douce est unique 

Devant cette intensité de plaisir Je vis pleinement ce moment spécial 

À mon plus vaste régal 

Mon esprit perd la notion du temps 

À tel point que ce rêve nocturne s’étend indéfiniment 


J’aime ce câlin subtil 

À la douceur de cette colombe volatile

Un voyage qui te fait crier 

Par cette envie pénétrée 


De ce délicieux baiser sur tes lèvres purpurines 

Une tendresse émerveillée une affection qui te secoue 

Je parcours sensuellement ta poitrine 

Car ce privilège m’est un sacré coup 


En effet je t’écris la profondeur de mon coeur 

Par la simple gravure du mot Bonheur 

Toi et moi un Amour à l’infini 

Je t’écris ces quelques mots de douceur 

Pour te dire que tu es mon âme sœur . 

Écrit Le 27/08/2017 

Petit Christopher 

Extrait de mon recueil  » Les Confessions de Chris »

Tout droits réservés 

©Copyright 2017 

Publicités

DES ANGES DANS LE CIEL

Depuis hier il y a un dilemme qui s’est créé 

Et je ne sais comment l’aborder 

En effet celui-ci me revient à chaque pensée 

Que j’ai tant imaginé 

C’est pourquoi je me demande si cette réflexion m’était réservée 

Car ces propositions me conduisent à ma destinée 

J’ai donc décidé de révéler 

Ce petit secret qui me fait tant pleurer

Aujourd’hui il y’a un an que nos anges nous ont quittés

Eux qui aimaient la vie 

Eux qui célébraient la France 

Un soir de juillet avec tant d’envie 

Sous la résonance 

Du feu d’artifice 

Du 14 juillet illuminant le ciel de Nice 

Depuis cette jolie Promenade Des Anglais 

Berçant nos anges les plus distingués 

Un an déjà que la vie a basculé 

pour certains de nos compatriotes subissant 

un lourd tribut de ce camion malveillant 

Aujourd’hui mon coeur meurt 

Devant tous ces gens en pleurs 

Subissant ce terrible carnage 

Aujourd’hui je possède une telle rage 

Devant ces barbares sans coeur 

Aujourd’hui bon nombre d’innocents payent ces agissements

C’est pourquoi j’ai le coeur méprisant 

Un An que nos anges se sont envolés vers les cieux 

Aujourd’hui cette douleur est toujours présente 

Et ne s’effacera jamais 

Un sourire ,un geste nous rappellera que tu seras toujours 

Présent chaque jour

Nos pensées berceront la baie des anges

Par le simple fait que tu seras mon archange . 

Écrit le 14 Juillet 2017 

Petit Christopher 

Extrait de mon recueil  » Les Confessions De Chris »

Tout droits réservés 

©Copyright 2017 

BARCELONA

Ô Barcino, fondateur de cette ville mythique qu’est Barcelona 


Lorsque que je te vois ta beauté m’émerveille

Sous l’auspice de la famille impériale en éveil 

Qu’erigera Júlia Augusta 

Ô Barcino place fortifiée, peuplée au maximum accompagnant Badalone

C’est toute une catalogne 

Qui se forma 

Et qui avancera pas à pas 

Ô Barcino libéré de ce visage franco 

Ô Barcino au développement culturel de Jocep Acebillo

C’est toute cette attractivité contemporaine 

Qui s’écrit par l’autonomie 

D’un retour à la démocratie ÔBarcino, berceur de toile 

De Joan Miró

C’est toute une collection d’étoile 

Illuminant les œuvres de Picasso 

Ô Barcino, abritant cette merveilleuse plaça  Catalunya 

C’est toute cette ferveur qu’abritera Ciutadella 

Voyageant à Gaudi, c’est tout le ciel qui s’illuminera 

Au-delà de la colline de Montjuic

Berçant ta Sagrada Familia

Que toujours, tu construiras

Ô Barcino, berceau de Colomb 

Jusqu’à ta Ramblas merveilleuse 

Qui ne fera que des envieuses 

Jusqu’à la playa Marbella 

C’est tout ton patrimoine qui me sera bellaÔ Barcino, de ton ciel ensoleillé 

Jusqu’à ta nuit étoilée 

C’est tout mon coeur scintillant 

Devant ta splendeur émerveillée

Qui me sera effervescent

Ô Barcino, berceau de la musica

Je chanterais du Shakira

Jusqu’au Montserrat 

En mode Loca loca

Berçant le rythme de ton Barça 

Ô Barcino véritable joyau 

Du spectacle, je danserais la Sardane 

Sur ton parvis de la Drassane 

Ô Barcino tu resteras à jamais dans mon coeur celui du véritable Barcelona 

Qui me dira Viva España . 

Petit Christopher 

Écrit le 18/08/2017 

Extrait de mon recueil  » Les Confessions De Chris »

Tout droits réservés 

©Copyright 2017 

ADMIRATION FÉMINISTE 

Plage encombrante autour de moi me fascinait 

Longue, mince, corps fastidieux d’une douceur onctueuse 

Une femme passait d’une main baladeuse

Elle me charmait et me faisait espérer 

Brune,charmante,avec ces jambes  longilignes qui me tuent 

Moi j’admirais ces yeux couleur gris argent 

Dont le regard éclairé me faisait  tutoyer le firmament 

Cette contemplation me fascinait tout qu’elle s’affichait dans la rue Ma renaissance était totale avec cette beauté 

Qui me faisait fondre et que j’admirais

Avec tant de passion et fermeté 

Ma dévotion envers elle me conduirait jusqu’à l’éternité 

Avec toi le chemin ne sera que prestigieux
Nous irons d’un océan dompté jusqu’aux cieux

Ensemble nous bâtirons notre amour pour toujours

Et mon coeur s’ouvrira de jour en jourAu pays qui te ressemble 

Aimer, vivre ensemble 

Sous le soleil couchant 

Avec ces pierres couleur argent 

Et cette senteur d’ambre
Qui décorerait notre chambre 

De cette splendeur orientale

Avec ta douce langue natale 

Qui te parlerait 
Tout en Secret 

Et me ferais vibrer 

De ces instants émerveillés .

Réécrit le 19/07/2017 

Petit Christopher 

Extrait de mon recueil  » Les confessions de Chris » 

Tout droits réservés 

©Copyright 2017