Ligue 2 : Paris arrache le nul à Marseille (2-2)

L’Olympique de Marseille a failli faire chuter le PSG (2-2) dimanche en clôture de la 10e journée de Ligue 1. Luiz Gustavo a ouvert le score à la 16e minute, Neymar a égalisé à la 33e et c’est Florian Thauvin qui, à la 78e minute, pensait donner la victoire aux Olympiens. Mais Edinson Cavani a égalisé à la 93e minute sur un magnifique coup franc direct. Neymar a été expulsé pour un deuxième carton jaune à la 87e minute.Les Marseillais étaient chauds bouillants en début de match contre les Parisiens pour ce Classique, présenté comme un des plus déséquilibrés de l’histoire. Et, comme souvent dans l’histoire entre ces deux clubs, la logique n’a pas été respectée… 

Poussée par un public bouillant, l’équipe de Garcia gagne les duels et parvient à ouvrir le score sur une superbe frappe flottante du gauche du Brésilien Luiz Gustavo (16e).Sérieusement bousculé, le PSG se remet à l’endroit par un autre Brésilien, Neymar bien sûr, servi par Rabiot pour une frappe en une touche du gauche à ras de terre (33e). Changement de physionomie. Paris met le pied sur le ballon, Marseille ne parvient plus à ressortir. Idem au retour des vestiaires. Mais pas plus que l’OM, le PSG ne parvient à placer de frappe, en dépit d’une possession flirtant avec les 75%.Regroupés dans leur moitié de terrain, les Marseillais n’ont rien lâché et se jetaient à l’attaque comme des morts de faim dès qu’ils récupéraient le ballon.l’inconcevable est survenu à la 79e minute. À force de faire le dos rond, de mettre les Neymar, Cavani, Mbappé, Rabiot ou Thiago Silva en échec, Marseille parvient à sortir la tête de l’eau. Lancé à la place du transparent Mitroglou, Njie insiste à gauche de la surface devant Rabiot, prend finalement dessus et centre fort. Thauvin est là pour catapulter le ballon dans les filets (78e).Les Parisiens ont légèrement craqué, à l’image de Neymar. Il s’est fait expulser à la 87e minute, se prenant son deuxième carton jaune de la soirée pour un geste d’humeur sur Lucas Ocampos. En supériorité numérique, Bouna Sarr puis Morgan Sanson ont eu l’occasion de tuer le match, mais la frappe du premier a été déviée par Alphonse Areola et celle du deuxième n’était pas cadrée (88e).Marseille semblait y aller tout droit. Enfin battre le PSG version Qatari,mais Edinson Cavani a égalisé dans les arrêts de jeu,après avoir obetenu un coup franc suite à une faute de Sarr,son coup franc tape la barre transversale de Steve Mandanda avant d’entrer dans le but. Scénario incroyable à l’Orange Vélodrome !

Au classement, Paris reste leader mais ne compte plus que quatre points d’avance sur Monaco. Marseille est cinquième à huit longueurs du Paris Saint-Germain.Jamais depuis six ans et ce fameux 27 novembre 2011 les Marseillais n’avaient entrevu la victoire de si près face au PSG. Pour la 15e fois de suite toutes compétitions confondues, c’est encore raté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s