Donald Trump les options militaires « sont en place » et « prêtes à l’emploi »

Le président américain Donald Trump a de nouveau menacé vendredi d’employer la force contre la Corée du Nord, affirmant que les options militaires « sont en place » et « prêtes à l’emploi ». « Les solutions militaires sont maintenant complètement en place, prêtes à l’emploi, si la Corée du Nord se comporte imprudemment. J’espère que Kim Jong Un trouvera une autre voie ! », a déclaré le président américain sur son compte Twitter.
« Si la Corée du Nord fait quoi que ce soit… ». Cette dernière déclaration ajoute à la surenchère verbale de ces derniers jours. Donald Trump a défendu jeudi sa formule controversée promettant « le feu et la colère » à Pyongyang estimant qu’elle n’était « peut-être pas assez dure »

« Il est grand temps que quelqu’un parle haut et fort pour les habitants de notre pays et les habitants d’autres pays », a-t-il déclaré depuis son golf de Bedminster, dans le New Jersey, où il passe des vacances. Pyongyang a présenté son projet détaillé pour tirer quatre missiles au-dessus du Japon vers Guam, avant-poste stratégique des forces américaines sur la route de l’Asie. Cela constituera « un avertissement crucial aux Etats-Unis », a prévenu la Corée du Nord.Cette guerre rhétorique autour des programmes balistique et nucléaire de Pyongyang alimente les craintes d’une erreur de calcul qui aurait des conséquences catastrophiques sur la péninsule coréenne et au-delà.

En juillet, le Nord a mené deux tirs réussis de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), mettant une bonne partie du continent américain à sa portée. Interrogé sur d’éventuelles frappes préventives, M. Trump, s’est refusé à tout commentaire. « Nous ne nous exprimons pas là-dessus. Je ne le fais jamais (…) Nous verrons ce qui se passera », a-t-il dit, au lendemain d’un tweet menaçant dans lequel il insistait sur la puissance de l’arsenal nucléaire américain.Le président américain est jusqu’ici resté évasif sur d’éventuelles frappes préventives et a affirmé que les Etats-Unis se préparent « à de nombreux scénarios différents ». « Si la Corée du Nord fait quoi que ce soit – ne serait-ce qu’en songeant à attaquer des gens que nous aimons, ou nos alliés, ou nous-mêmes – ils devront vraiment s’inquiéter », avait-il déclaré jeudi.
La Chine a enjoint vendredi aux Etats-Unis et à la Corée du Nord de « faire preuve de prudence » et exhorté Pyongyang à éviter les « démonstrations de force ». Pékin est la cible de critiques de Donald Trump qui estime que la Chine n’exerce pas suffisamment de pression sur son allié nord-coréen pour le contraindre à renoncer à ses programmes balistique et nucléaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s