Un homme interpellé à la Tour Eiffel avec un couteau 

Hier soir, vers 23h30, un homme en possession d’une arme blanche a été arrêté alors qu’il tentait de forcer un contrôle de sécurité à la tour Eiffel, rapporte la Société d’exploitation de la tour Eiffel (SETE). Le monument arborait samedi les couleurs du PSG pour « saluer l’arrivée » de l’attaquant star brésilien Neymar à Paris.
Et de préciser que l’individu, qui était apparemment seul, a été « très rapidement maîtrisé et arrêté » . Toutefois, ses motivations ou les circonstances de sa tentative ne sont pas encore connues. Personne n’a été blessé durant cet incident, précise-t-on également.
Et d’indiquer que la tour Eiffel a par conséquent été évacuée avant sa fermeture peu après minuit.
« Les forces de police présentes sur place ont procédé à une vérification complète du site et ont demandé son évacuation vers 00h30 », précise la SETE.
« Les procédures de confinement du monument ont été parfaitement appliquées au sol et dans les étages », peut-on lire également. 
Le parquet de Paris a ouvert une enquête de droit commun pour « tentative d’homicide et apologie du terrorisme ».Elle se poursuit désormais des chefs d’association de malfaiteurs terroriste en vue de commettre des crimes d’atteintes aux personnes et de tentatives d’assassinat sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avecune entreprise terroriste ». L’enquête a été confiée à la section anti-terroriste de la brigade criminelle (SAT) et à la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure).
Selon le parquet de Paris, l’homme a forcé un portique de sécurité en bousculant un agent de sécurité, avant d’arriver dans une zone principalement occupée par des militaires dans laquelle il a sorti un couteau en criant « Allah Akbar ». Les militaires de l’opération Sentinelle lui ont alors ordonné de poser son couteau, ce qu’il a fait.
L’homme, qui a été placé en garde à vue, était sorti d’hôpital psychiatrique le 30 juillet dernier. Son âge et son lieu de résidence n’ont pas été communiqués. Des perquisitions sont en cours.La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête sur l’homme qui a forcé samedi soir l’un des contrôles de sécurité de la tour Eiffel a annoncé dimanche le parquet.En garde à vue, l’homme a affirmé qu' »il voulait commettre un attentat contre un militaire et était en lien avec un membre du groupe djihadiste Etat islamique qui l’aurait encouragé à passer à l’acte », selon LCI.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s