Bono, qui dirige l’ONG One, a été reçu longuement à l’Élysée 

Le chanteur Bono, qui dirige l’ONG One, a été reçu longuement lundi à l’Élysée par Emmanuel Macron, qui lui a confirmé vouloir porter l’aide au développement « à 0,55% (du PIB) en 2022 », selon le leader du groupe U2. « Plus qu’un rendez-vous, c’était une conversation », a raconté Bono à l’issue de l’entretien.Le chanteur est sorti du palais présidentiel, conquis par « une conversation assez singulière », comme « il est rare d’en avoir ». Bono s’est montré très enthousiaste à l’idée de travailler avec le président français et sa femme Brigitte Macron.

« Nous avons parlé de la crise des réfugiés et comment la plupart des Européens aujourd’hui comprennent que ce qui se passe sur le continent Africain a un impact sur leur vie », a-t-il notamment détaillé avant de dresser les louanges de l’épouse du chef de l’État et de son épouse, « ouverts pour trouver des manières innovantes pour aider les plus pauvres. »

Nous avons parlé de Brigitte [Macron] qui est très impliquée dans l’éducation des jeunes filles. Je pense que c’est parce qu’elle est enseignante elle-même. Nous avons parlé de la manière dont nous pouvons gérer le problème des 130 millions de jeunes filles qui ne sont pas scolarisées. »

Il a reconfirmé son engagement des 0,55% pour 2022″, s’est également réjoui le chanteur, évoquant un engagement de campagne d’Emmanuel Macron. Le gouvernement a cependant décidé pour 2017 de baisser le budget de l’aide au développement de 140 millions en 2017, dans le cadre d’économies budgétaires de 4,5 milliards d’euros annoncées en juillet.

En 2002, il avait rencontré Jacques Chirac, en 2008 Nicolas Sarkozy et en 2012 François Hollande. One, fondée par Bono en 2004, s’est fixé pour objectif de « lutter contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables, particulièrement en Afrique », notamment le sida. À coup de pétitions, elle organise de grandes campagnes de sensibilisation au niveau international. 

Elle est soutenue par 8 millions de personnes, dont 3 millions en Afrique et 400.000 en France ayant déjà signé une de ses pétitions, a dit Bono. Parmi ses principales réussites, l’ONG a notamment aidé à assurer le financement, à hauteur de 37,5 milliards de dollars (32,2 millions d’euros), d’initiatives en matière de santé, comme le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et Gavi, l’Alliance du Vaccin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s