ADMIRATION FÉMINISTE 

Plage encombrante autour de moi me fascinait 

Longue, mince, corps fastidieux d’une douceur onctueuse 

Une femme passait d’une main baladeuse

Elle me charmait et me faisait espérer 

Brune,charmante,avec ces jambes  longilignes qui me tuent 

Moi j’admirais ces yeux couleur gris argent 

Dont le regard éclairé me faisait  tutoyer le firmament 

Cette contemplation me fascinait tout qu’elle s’affichait dans la rue Ma renaissance était totale avec cette beauté 

Qui me faisait fondre et que j’admirais

Avec tant de passion et fermeté 

Ma dévotion envers elle me conduirait jusqu’à l’éternité 

Avec toi le chemin ne sera que prestigieux
Nous irons d’un océan dompté jusqu’aux cieux

Ensemble nous bâtirons notre amour pour toujours

Et mon coeur s’ouvrira de jour en jourAu pays qui te ressemble 

Aimer, vivre ensemble 

Sous le soleil couchant 

Avec ces pierres couleur argent 

Et cette senteur d’ambre
Qui décorerait notre chambre 

De cette splendeur orientale

Avec ta douce langue natale 

Qui te parlerait 
Tout en Secret 

Et me ferais vibrer 

De ces instants émerveillés .

Réécrit le 19/07/2017 

Petit Christopher 

Extrait de mon recueil  » Les confessions de Chris » 

Tout droits réservés 

©Copyright 2017 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s