TDF : Bauke Mollema s’impose au Puy En Velay 

Après une étape très intense, avec quatre difficultés répertoriées (deux de 1ère catégorie, une de 3ème et une de 4ème), Bauke Mollema l’a emporté en solitaire au Puy-en-Velay. Le Néerlandais, parti en contre en tout début d’étape, s’est fait la belle après le col de Peyra Taillade, à environ 25 km de l’arrivée. Davantage habitué à jouer les premiers rôles au classement général (trois Top 10 sur le Tour à son actif de 2013 à 2015), le coéquipier d’Alberto Contador remporte ici sa première étape sur le Tour de France.Une échappée se forme peu après le km0, d’une dizaine de coureurs, avec notamment Tony Martin (Katusha) et Warren Barguil (Sunweb), le maillot à Pois.Barguil (Sunweb), Kiserlovski, T. Martin (Katusha-Alpecin), Van Baarle (Cannondale-Drapac), Mate (Cofidis), Grmay (Bahrain-Merida), Burghardt (Bora-Hansgrohe), Sieberg (Lotto Soudal), Pauwels (Dimension Data), Caruso (BMC).Les dix coureurs de tête on vraisemblablement pris la bonne échappée, le peloton vient en effet de se relever. L’écart a déjà grimpé au-delà de la minute…Le peloton s’est relevé quelques kilomètres, jusqu’à laisser 1’50 » d’avance à l’échappée, avant de relancer la chasse, sous l’impulsion de l’équipe Trek, non représentée à l’avant.

Après vingt minutes de course seulement, l’échappée de dix coureurs débute la première difficulté répertoriée du jour, la montée de Naves d’Aubrac (1re catégorie, 8,9 km à 6,4%). Le peloton, lancé à vive allure, pointe à 1’30 ».En tête de la course, Warren Barguil (Sunweb) imprime un rythme soutenu pour tenter de maintenir l’écart avec le peloton. Conséquence, l’échappée perd plusieurs unités.Warren Barguil (Sunweb) produit un gros effort dans la montée de Naves d’Aubrac pour s’assurer d’obtenir les 10 points promis au premier au sommet de cette difficulté classée en première catégorie. Derrière le Français, qui assure seul le tempo, on ne retrouve plus que Damiano Caruso et Serge Pauwels.A la dérive hier et en difficulté, Tim Wellens (Lotto-Soudal) a préféré jeter l’éponge. Le Belge souffrait d’allergies en raison des fortes chaleurs. Ils ne sont plus que 175 coureurs sur le Tour de France.

Un groupe de contre de 23 unités s’est formé.Voici la composition du groupe de contre, qui compte 23 coureurs : Benoot (Lotto Soudal), Mollema (Trek), Bakelants (AG2R), Gallopin (Lotto Soudal), Hardy (Fortuneo Oscaro), Calmejane (Direct Énergie), Navarro (Cofidis), Roglic (LottoNL-Jumbo), Roche (BMC), Kiserlovski (Katusha), Mate Mardones (Cofidis), Ulissi (UAE Emirates), Périchon (Fortuneo Oscaro), Moinard (BMC), Pinot (FDJ), Durasek (UAE), De Gendt (Lotto Soudal), Matthews (Sunweb), Geschke (Sunweb), Lammertink (Katusha), Sicard (Direct Énergie), De Marchi (BMC), T. Martin (Katusha).A 155 km de l’arrivée Van Baarle et Grmay ont fait leur retour à l’avant de la course. Le premier groupe d’échappés est ainsi composé de cinq coureurs. Ils possèdent 1’45 » d’avance sur un groupe de 23 coureurs intercalés et 3’20 » sur le peloton.Les cinq hommes de tête entament la deuxième difficulté répertoriée du jour, la Côte de Vieurals, classée en troisième catégorie (3,3 kilomètres à 5,9% de pente moyenne).Intenable, le porteur du Maillot a Pois Warren Barguil ne laisse rien et passe encore en tête dans cette côte.À 130 kilomètres de l’arrivée, la jonction s’opère entre les cinq hommes de tête, et le groupe de contre.En parvenant à se glisser dans l’échappée du jour, et en remportant le sprint intermédiaire de la 15e étape, Michael Matthews (Sunweb), vainqueur samedi à Rodez, est revenu à 79 points de Marcel Kittel (Quick Step), l’actuel maillot vert. L’Australien pourrait même réduire l’écart à 49 points s’il s’impose au Puy-en-Velay.

Dans une portion avec vent de face, Tony Martin (Katusha-Alpecin), en bon spécialiste de l’épreuve chronométrée, vient de prendre plusieurs longueurs d’avance sur le groupe d’échappés. Le champion du monde de contre-la-montre est parti pour un effort solitaire.L’avant de la course est désormais à seulement 20 kilomètres de la principale difficulté du jour, le Col de Peyra Taillade (1re catégorie), long de 8,3 kilomètres à 7,4% de pente moyenne, avec un passage à 14%.

Cinq ou six coureurs Ag2r La Mondiale viennent de placer une accélération foudroyante à l’avant du peloton. A tel point que Chris Froome (Sky) et Nairo Quintana (Movistar) ont été piégés. Quelle impression de l’équipe de Romain Bardet !

Chris Froome (Sky), piégé par la formation AG2R, est en plus victime d’une crevaison, alors que l’allure est vive. Le Britannique va devoir s’employer pour revenir à hauteur de ses rivaux.Sergio Henao emmène Christopher Froome, mais le maillot jaune a déjà 50 secondes de retard sur le groupe Bardet, lancé à toute vitesse.Chris Froome (Sky), accompagné de Henau et Nieve, tente toujours de rentrer sur le groupe des favoris, emmené par la formation AG2R. Le duel est âpre, puisque le Britannique figure toujours à 45 secondes.

À moins de quatre kilomètres du sommet, Warren Barguil (Sunweb) dépose ses compagnons d’échappée et fond sur Tony Martin (Katusha), qui n’a plus que 50 secondes d’avance. Serge Pauwels (Dimension Data) n’est qu’à quelques mètres du Français.Chris Froome (Sky) est désormais seul à la poursuite du groupe des favoris, après que Mikel Nieve s’est relevé. Le Britannique pointe à 24 secondes.Nairo Quintana est en totale perdition dans l’ascension du col de Peyra Taillade… Il ne parvient pas à suivre le train imprimé par Mikel Nieve qui tente de ramener Chris Froome.Tracté par Mikel Landa, Chris Froome réintègre  le groupe des favoris.Warren Barguil (Sunweb) et Serge Pauwels (Dimension Data) sont seuls en tête de la course, à désormais moins de 500 mètres du sommet.Romain Bardet (AG2R) prend ses responsabilités et lance une première offensive. Il est immédiatement suivi par Rigoberto Uran (Cannondale). Tous les favoris recollent dans la foulée.

Regroupement général en tête de la course, dans la descente. Ils sont désormais onze : Caruso (BMC), Barguil (Sunweb), Benoot (Lotto Soudal), Pauwels (Dimension Data), Mollema (Trek), Gallopin (Lotto Soudal), Navarro (Cofidis), Roglic (LottoNL-Jumbo), Roche (BMC), Ulissi (UAE) et Pinot (FDJ).Au sommet de la côte de Saint-Vidal, dernière difficulté du jour, Bauke Mollema (Trek) passe en tête de la course.C’est désormais un quatuor qui est en chasse derrière Bauke Mollema : on retrouve Roglic, Barguil, Gallopin et Ulissi.Bauke Mollema (Trek Segafredo) vient d’être désigné combatif du jour, après son effort solitaire dans la fin d’étape et sa victoire d’étape.

  • Classement étape 
  1. Bauke Mollema (Trek ) 4 h 41’47 »
  2. Diego Ulissi (UAE) à 19″
  3. Tony Galopin (Lotto Soudal) à 19″
  • Classement Général 
  1. Christopher Froome (SKY) 64 h 40’21 »
  2. Fabio Aru (Astana) à 19″
  3. Romain Bardet (Ag2R) à 23″
  • Maillots Distinctifs 

Maillot Jaune : Christopher Froome (SKY)Maillot Vert : Marcel Kittel (Quick Step)Maillot à Pois : Warren Barguil (Sun Web)Maillot Blanc : Simon Yates (Orica Scott)Combatif du Jour :Bauke Mollema (Trek) 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s