La romancière Anne Golon est décédée à l’âge de 95 ans 

La romancière Anne Golon est morte. Auteure de la série « Angélique », l’écrivaine est décédée ce vendredi 14 juillet à Versailles à l’âge de 95 ans, a annoncé ce dimanche sa fille, Nadine Goloubinoff.La série Angélique écrite par Anne Golon est devenue un classique de la littérature populaire. Cette saga traduite en une trentaine de langues fut une des plus belles réussites éditoriales de tous les temps, avec une centaine de millions de lecteurs dans le monde.
La romancière avait créé le personnage d’Angélique, une jeune fille de baron éprise de liberté, avec son mari, mort en 1972. Golon sera leur nom de plume. Treize épisodes furent publiés, de 1957 à 1985. Le premier tome, Angélique, marquise des anges (coupé en deux volumes de 500 pages chacun) paraît curieusement d’abord en Allemagne en 1956 puis en France en 1957 et aux États-Unis en 1958. Le succès est immédiat. Le roman connaît une première adaptation au cinéma en 1964 avec Michèle Mercier, Robert Hossein et Jean Rochefort. Le film avait connu quatre suites également populaires et qui ont été rediffusées maintes fois à la télévision depuis.

Fille d’officier de marine, Anne Golon est née Simone Changeux à Toulon mais a passé son enfance et son adolescence à Cherbourg, les yeux tantôt perdus vers le grand large, tantôt fixés avec passion sur les pages des livres d’histoire. « J’adorais l’Enfant-Roi, et avec mes frères et sœurs, nous mimions la fuite à Varennes. » Et déjà, elle écrit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s