TDF : Romain Bardet s’impose à Peyragudes,Fabio Aru prend le maillot Jaune 

La 12ème étape, entre Pau et Peyragudes, a rebattu les cartes de l’édition 2017 après un final de folie. Romain Bardet a d’abord confirmé sa grande forme en remportant une superbe victoire, après avoir déposé le groupe des favoris dans les derniers mètres de l’ultime montée. Surtout, Christopher Froome, le grand favori, a calé et a perdu son maillot jaune au profit de l’Italien Fabio Aru, désormais leader du classement général pour six petites secondes.Le peloton laisse filer ce qui semble être l’échappée du jour. Les fuyards sont au nombre de 12 : Stephen Cummings (Dimension Data), Cyril Gautier (AG2R), Diego Ulissi (UAE Emirates), Michael Matthews (Sunweb), Koen De Kort (Trek), Nils Politt (Katusha), Stefan Kueng (BMC), Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Julien Simon (Cofidis), Jack Bauer, Marcel Kittel (Quick Step) et Imanol Erviti (Movistar). Le groupe des favoris s’est relevé. L’écart va rapidement grimper.Les 12 hommes de tête négocient la côte de Capvern, 7,7 km de montée à 3,1% de moyenne. Une ascension qui ne devrait présenter aucune difficulté pour l’ensemble des coureurs.Thomas De Gendt (Lotto Soudal) passe en tête au sommet. Michael Matthews et Marcel Kittel se sont disputé les points du sprint intermédiaire de Loures-Barousse et c’est Matthews qui a devancé l’allemand.Thomas De Gendt à la chasse aux pois ! Il passe encore en tête au Col des Ares.Les onze coureurs de tête continue leurs progressions au sommet du col de Menté, de première catégorie. Pour le moment, hormis Marcel Kittel, tout le monde parvient à tenir le rythme de l’ascension.Michael Matthews (SunWeb) est passé en tête au sommet de celui ci (10 pts) devant Thomas De Gendt afin de protéger le maillot à Pois De Warren Barguil.Maxime Bouet et Brice Feillu, les Français du Team Fortuneo, s’extirpent du peloton, qui mène un train très tranquille, et partent à l’assaut du groupe de tête. L’échappée est dans la montée du Port de Balès et compte moins de 4 minutes d’avance sur le peloton. A 36 km de l’arrivée : plus que quatre hommes en tête. Stephen Cummings (Dimension Data), Cyril Gautier (AG2R), Stefan Küng (BMC), Thomas De Gendt (Lotto Soudal). À 33 km de l’arrivée : un duo à l’avant. Cummings et De Gendt ont accéléré et sont désormais seuls en tête.Jakob Fuglsang (Astana) est lâché par le peloton. Le cinquième au général, blessé au poignet après une chute hier, est diminué et ne peut pas suivre le rythme. Une mauvaise nouvelle pour Fabio Aru, qui perd l’un de ses lieutenants.Warren Barguil, le maillot à pois, et Alberto Contador, double vainqueur du Tour, tentent une attaque. Mais la Sky revient facilement sur les deux coureurs…  

Le Britannique Stephen Cummings a pris son envol à un kilomètre du sommet du Port de Balès. Le Britannique vire en tête au sommet, avec désormais 2 minutes d’avance sur le groupe des favoris, qui ne compte plus qu’une vingtaine de coureurs. L’ascension a, comme prévu, fait de gros dégâts. 

Stephen Cummings débute l’ascension de Peyresourde avec un peu plus de 2 minutes d’avance sur le groupe des favoris. Il a creusé l’écart dans la descente du Port de Balès.Le maillot jaune et son dauphin sont partis dans le décor lors d’une descente, dans un virage Une sortie de route à faible allure, qui ne prête pas à conséquences. Les deux coureurs recollent rapidement au groupe des favoris.Nairo Quintana est distancé par le groupe des favoris. Le Colombien, victime d’une défaillance, vient de dire adieu à ses derniers espoirs au général. Pas vraiment une surprise, tant il est apparu en difficulté depuis le départ.Stephen Cummings, après une longue échappée, est repris par le groupe des favoris, mené comme d’habitude par la Sky. Avec deux équipiers, Chris Froome est dans des conditions idéales avant le final de cette étape. 

Alberto Contador a été lâché à quelques hectomètres du col de Peyresourde. « El Pistolero » est désormais distancé, alors que les autres favoris franchissent ensemble le sommet.Froome, Aru et Bardet sont toujours au coude à coude dans le groupe des favoris alors que la flamme rouge vient d’être passée.Fabio Aru place une attaque; Romain Bardet est dans sa roue ! 

  • LA VICTOIRE DE ROMAIN BARDET, CHRIS FROOME A CRAQUÉ !

Le Français a suivi Fabio Aru avant de le déposer dans les tous derniers mètres et remporte l’étape-reine des Pyrénées, la troisième victoire française cette année. Christopher Froome n’a pas pu suivre le rythme et a été distancé ! Un final de folie qui relance totalement le Tour de France ! L’Italien en profite pour s’emparer du jaune pour six secondes ! Romain Bardet pointe à 25 secondes du désormais nouveau leader du classement général. Tout est relancé dans ce Tour 2017 ! 

Non, le Tour de France n’est pas joué ni promis à Christopher Froome (Sky). À l’issue d’une douzième étape dont le final s’est transformé en scenario d’anthologie, le Britannique a cédé son maillot jaune à Fabio Aru (Astana) tandis que Romain Bardet (AG2R), immense, a remporté la victoire à Peyragudes au panache.

  • Classement étape 
  1. Romain Bardet (AG2R) 5 h 43′ 28″
  2. Rigoberto Uran (Cannondale Drapac) à 2″
  3. Fabio Aru (Astana) à 2″


  • Classement Général 
  1. Fabio Aru (Astana) 52 h 51′ 49″
  2. Christopher Froome (SKY) à 6″
  3. Romain Bardet (AG2R) à 25″
  • Maillots Distinctifs 

Maillot Jaune : Fabio Aru (Astana)Maillot Vert : Marcel Kittel (Quick Step)Maillot à Pois : Warren Barguil (SunWeb)Maillot Blanc : Simon Yates (Orica Scott)Combatif du Jour : Stephen Cummings (Dimension Data) 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s