TDF : Fabio Aru s’impose à La Planche Des Belles Filles,Christopher Froome déjà en Jaune 

Fabio Aru (Astana) s’est offert un succès de prestige, mercredi à la Planche des Belles Filles. Chris Froome (Sky) est déjà en jaune.Auteur d’une montée impériale, Fabio Aru (Astana) a dominé la première grande explication entre les favoris au général : plaçant une attaque tranchante à 2 kilomètres de la ligne, le champion d’Italie a levé les bras seul devant Dan Martin (2e), Chris Froome (3e), Richie Porte (4e) et Romain Bardet (5e).

Cette arrivée à La Planche Des Belles Filles était  l’occasion pour les favoris de s’expliquer. L’échappée du jour est constituée. Et elle est royale, puisque composée du Norvégien Edvald Boasson Hagen (Dimension Data), du Néerlandais Dylan Van Baarle (Cannondale-Drapac), des Belges Jan Bakelants (AG2R-La Mondiale), Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) et Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), et des Français Michael Delage (FDJ), Thomas Voeckler (Direct Energie) et Pierre-Luc Périchon (Fortuneo-Vital Concept). Parmi cette échappée 5 hommes ont déjà goûté à la victoire sur le Tour  

– Le Belge Jan Bakelants (AG2R-La Mondiale), vainqueur de la deuxième étape du Tour de France 2013 à Ajaccio, a porté le maillot jaune pendant deux jours

– Son compatriote Philippe Gilbert (Quick-Step Floors), vainqueur de la première étape du Tour 2011 au Mont des Alouettes, a porté le maillot jaune pendant un jour.

– Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) (belge lui aussi) vainqueur de la 12ème étape du Tour 2016 au Chalet Reynard, dans la montée du Mont Ventoux, a porté le maillot à pois de meilleur grimpeur pendant 6 jours

– Le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Dimension Data), vainqueur des 6ème et 17ème étapes lors de l’édition 2011, à Lisieux puis à Pignerol, en Italie.

Mais c’est Thomas Voeckler qui présente le plus beau palmarès des échappés. Il a ainsi porté le maillot jaune pendant 10 jours en 2004 et en 2011, année où il termine à quatrième place du général. Le coureur de Direct Energie a aussi remporté la 5ème étape en 2009 à Perpignan, la 15ème étape en 2010 à Bagnères-de-Luchon, et les 10ème et 16ème étapes en 2012, à Bellegarde-sur-Valserine et à Bagnères-de-Luchon. En 2012 toujours, il termine le Tour avec le maillot du meilleur grimpeur sur les épaules. Thomas Voeckler, très populaire notamment grâce à une exceptionnelle combattivité, dispute à 38 ans sa dernière Grande Boucle.

L’échappée n’a jamais compté plus de 4 minutes d’avance,puisque l’équipe BMC de Richie Porte à contrôlé la course.C’est Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) qui a remporté le sprint intermédiaire de Faucogney et les 20 points qui vont avec. Plus rapide, le Norvégien s’impose devant Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) et Thomas de Gendt (Lotto Soudal).Pour le peloton, c’est Michael Matthews qui a franchit la ligne en premier, devant Marcel Kittel. Mais la vraie information de ce sprint intermédiaire, c’est que le peloton a repris trente secondes aux échappés, qui sont désormais à moins de 1’30 ». À 53 km de l’arrivée Ils ne sont plus que six en tête. Michael Delage, le coureur de la FDJ, et Thomas De Gendt, de la Lotto-Soutal, ont été lâchés dans la côte d’Esmoulières, classée en troisième catégorie.Profitant de son effort pour passer en tête au sommet de la côté d’Esmoulières, Jan Bakelants a décidé de ne pas attendre ses compagnons d’échappée et de poursuivre son effort, mais ses compagnons d’échappée n’avaient pas dit leurs derniers mots . 

Philippe Gilbert lance les hostilités avant même le début de la montée vers l’arrivée, mettant ainsi fin à la belle entente des six hommes de tête. Bakelants suit à l’énergie. Les autres, dont Voeckler et Boasson Hagen, sont distancés.

La première attaque est signée… Lilian Calmejane, le jeune coureur de Direct Energie. Mais le Français ne creuse pas l’écart. les Sky gardent leur calme. Tous les échappés ont été repris.Les coéquipiers de Christopher Froome, qui sont cinq à l’avant, imposent un tel rythme qu’aucune attaque n’est pour l’heure possible. La sélection se fait par l’arrière.

c’est Fabio Aru qui a attaqué le premier, faisait une belle différence. Christopher Froome a accéléré quelques minutes plus tard, lâchant Contador et Quintana. Mais c’est bien le champion d’Italie qui s’envole vers la victoire. Même s’il ne l’a pas emporté, Christopher Froome est l’un des grands vainqueurs du jour.Le Britannique, tenant du titre, endosse dès cette cinquième étape le maillot jaune de leader. Mais Fabio Aru, le vainqueur du jour, a montré qu’il fallait compter avec lui. Le champion d’italie a été impressionnant de facilité. 

  • Classement étape 
  1. Fabio Aru (Astana) 3 h 44′ 06″
  2. Dan Martin (Quick Step) à 16″
  3. Christopher Froome (SKY) à 20″ 
  4. Richie Porte (BMC) à 20″
  5. Romain Bardet (AG2R) à 24″
  • Classement Général 
  1. Christopher Froome (SKY) 18 h 38′ 59″
  2. Geraint Thomas (Sky) à 12″
  3. Fabio Aru (Astana) à 14″
  • Maillots Distinctifs 

Maillot Jaune : Christopher Froome (SKY) Maillot Vert : Arnaud Demare (FDJ)Maillot à Pois : Fabio Aru (Astana)Maillot Blanc : Simon Yates (Orica Scott)Combatif du jour : Philippe Gilbert (Quick Step) 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s