Independence Day 

Bonjour à tous en ce 4 Juillet 2017 je tenais à souhaiter une bonne Fête à nos compatriotes américains.Vous êtes nombreux à me lire sur mon Blog et je vous en remercie infiniment . Hello to all in this July 4th 2017 I wanted to wish a good Feast to our compatriots Americans. Many of you to read me on my Blog and I thank you very much.

  • Qu’est ce l’Indépendance Day ?

Le Jour de l’Indépendance » (« Independance Day ») est la fête nationale qui célèbre la déclaration d’indépendance des treize colonies d’Amérique vis-à-vis de la Couronne britannique. C’était le 4 juillet 1776. On retrouve certains ingrédients de la fête nationale en France. Il y a beaucoup de parades patriotiques. Certaines remontent au XIXe siècle. Mais ce ne sont pas des défilés militaires. Cependant le 4 juillet, il y a beaucoup de messages de remerciements aux troupes – notamment celles qui sont déployées à l’étranger – ou aux vétérans. Il y a près d’un million et demi de personnes dans les forces armées américaines.La Déclaration unanime des treize États-Unis d’Amérique  (en anglais, The unanimous declaration of the thirteen united States of America), généralement appelée « Déclaration d’indépendance des États-Unis d’Amérique », est un texte politique par lequel les treize colonies britanniques d’Amérique du Nord ont fait sécession de la Grande-Bretagne le 4 juillet 1776, pour former les « États-Unis d’Amérique ». Ce texte est marqué par l’influence de la philosophie des Lumières et tire également les conséquences de la Révolution anglaise de 1688 : d’après les abus constatés, les délégués des colons estiment qu’ils ont le droit et le devoir de se révolter contre la monarchie britannique (en fait, le Parlement britannique a voté de lourds impôts et taxes frappant les colonies). Depuis, le 4 juillet est devenu la fête nationale des États-Unis : l’Independence Day (« Jour de l’Indépendance » en français).La Déclaration d’indépendance est une étape majeure dans l’histoire des relations anglo-américaines : après une série de crises entre la métropole et les colonies, principalement sur les questions de taxation des produits, le texte proclame la naissance d’une nouvelle nation et représente un acte révolutionnaire.

En janvier 1776, Thomas Paine prend parti pour les insurgents américains dans son Sens commun (1776) qui remporte un vif succès (environ 500 000 exemplaires vendus). Son livre est un plaidoyer pour la rupture avec la Grande-Bretagne et aurait inspiré George Washington. En effet, dans ce petit livre, il estime ridicule qu’un pays si petit que la Grande-Bretagne gouverne et impose des lois à l’immense et lointaine Amérique. Il oppose aussi une Amérique des Lumières à une Angleterre puritaine et moins développée philosophiquement.Le 12 juin 1776, la Virginie se dote d’une Déclaration des droits de l’État de Virginie (Virginia Declaration of Rights). Le Second Congrès continental, composé de délégués des Treize colonies réunis à Philadelphie, décide de rédiger la Déclaration d’indépendance. Le projet est confié à un comité de cinq représentants (Committee of Five : John Adams, Roger Sherman, Benjamin Franklin, Robert Livingston et Thomas Jefferson).

  • La Tradition 

le feu d’artifice. Il y en a un peu partout. Mais le plus grand, diffusé en direct à la télévision, est tiré à New York, entre Manhattan et Brooklyn. Il est intéressant de noter que depuis près de soixante ans, c’est une chaîne de grand magasin, Macy’s, qui finance et donc lui donne son nom. Cela marque aussi une période de soldes. Il faut près de deux semaines aux artificiers pour mettre en place les 60.000 feux d’artifice sur cinq grandes barges flottantes.les couleurs bleu-blanc-rouge du drapeau étoilé sont affichées partout. Déjà en temps normal, les Américains aiment les montrer. Ils expriment plus volontiers leur patriotisme que ne le font beaucoup de Français, en plantant des drapeaux dans leur jardin ou sur leur maison. Mais le 4 juillet, on voit des drapeaux vraiment partout : sur les voitures, les murs des magasins, les publicités dans les journaux ou à la télé. Des animaux de compagnie sont teintés en bleu-blanc-rouge. On en trouve même sur les tenues de beaucoup d’Américains. Les feux d’artifice sont souvent accompagnés par des chansons telles que « The Star-Spangled Banner », « God Bless America », « America the Beautiful », « My Country, ‘Tis of Thee », « This Land Is Your Land », « Stars and Stripes Forever », et, localement, « Yankee Doodle » au nord-est et « Dixie » dans les États du sud. Certaines des paroles rappellent la guerre d’indépendance ou la guerre de 1812.Un coup de feu est tiré dans chaque base des États des États-Unis, appelé le « salute to the union » (en français : « salut à l’Union »).

Autre tradition qui va vous sembler un peu curieuse, et pourtant elle dure depuis plus d’un siècle : un grand concours annuel organisé près de la plage de Coney Island, à New York, et diffusé sur une chaîne sportive. Il s’agit du concours du plus gros mangeur de hot-dogs ! L’an passé, le gagnant en a empiffré 70 en dix minutes.Le 4 juillet, c’est d’abord une fête où on mange, autour des barbecues, des hamburgers, des hot-dogs, beaucoup de bière, le tout en famille ou avec des amis. Car les Américains ont peu de vacances : certains ont seulement deux semaines de congés dans l’année. Donc ils profitent du pont du 4 juillet, qui est un moment important de retrouvailles familiales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s