L’Allemagne remporte la Coupe Des Confédérations 

Pour la première fois de son histoire, l’Allemagne remporte la Coupe des Confédérations. Il a suffi d’un but aux Allemands, champions du monde en titre, pour battre le Chili en finale, dimanche au Krestovsky Stadium de Saint-Pétersbourg, en Russie (1-0).Les hommes de Joachim Löw n’ont pas été aussi impérial qu’en demi-finale, mais les jeunes pousses du riche vivier allemand ont réalisé un match dans la lignée de leurs aînés où le réalise a primé sur le spectacle.Tout débute avec un double arrêt de ter Stegen, le portier allemand. Celui-ci a repoussé coup sur coup une frappe de loin de Vidal et une reprise maladroite d’Alexis Sanchez. A cet instant, les spectateurs du stade Krestovski se disaient que la Mannschaft était sous l’orage de la Roja.

C’est Lars Stindl, joueur du Borussia Mönchengladbach, qui a inscrit l’unique but de la rencontre à la 20ème minute de jeu, profitant d’un service de Timo Werner suite à une erreur du Chilien Marcelo Diaz.Les hommes de Joachim Löw ont ensuite réussi à tenir ce score pendant les 70 minutes restantes, même s’ils ont beaucoup souffert de la pression de la Roja lors des 20 dernières minutes de jeu.

Un peu plus tôt dans la journée, le Portugal, champion d’Europe en titre, s’était adjugé la troisième place de la compétition en battant le Mexique, après prolongation (2-1).

La 3e place de la Coupe des Confédérations 2017 a pourtant failli échapper au champion d’Europe, mené sur l’une des rares occasions des Centre-Américains : un centre fort de Chicharito qui avait débordé Semedo côté gauche a rebondi sur une jambe du joueur du Zénith St Pétersbourg vers son propre but (54e, 0-1).La sélection de Fernando Santos aurait eu de gros regrets si Pepe n’avait pas surgi pour égaliser du bout du pied sur un ultime centre de Quaresma (90e+1). Pizzi et Nani avaient été les plus dangereux d’entrée (2e, 4e, 8e), André Silva n’avait pas su convertir un penalty (17e) et Martins avait manqué une première balle d’égalisation sur une tête sortie par Guillermo Ochoa (62e). C’est sur un nouveau penalty, exercice sur lequel les Portugais restaient sur une série d’échecs, que le match s’est joué. Layun a fait main dans la surface et Adrien Silva a tiré en force et pris Guillermo Ochoa à contre-pied (104e).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s