Explosion dans la gare centrale de Bruxelles 

Un individu portant un sac à dos et une ceinture d’explosifs a été neutralisé et sérieusement blessé à la gare centrale de Bruxelles. Il a ensuite été abattu, annonce le parquet . Il aurait déclenché son dispositif au moment où l’attention des militaires « s’est portée sur lui » rapporte La Libre . La police de Bruxelles annonce que la situation « est sous contrôle » dans un tweet.Les lignes de métro 1 et 5 circulent mais ne s’arrêtent pas à gare centrale sur ordre de police, annonce la STIB.Le commissariat du centre-ville est encore bouclé mais l’activité est revenue à la grand-place, selon un journaliste sur place.Auparavant, la police de Bruxelles avait indiqué, peu avant 21h30, qu’un incident impliquant un particulier avait eu lieu à la gare centrale de Bruxelles. « La situation est sous contrôle », ont ajouté les forces de l’ordre avant d’enjoindre de suivre les instructions, renvoyant à la Société nationale des Chemins de fer Belge (SNCB). La circulation ferroviaire a été interrompue sur ordre de la police, a signalé la SNCB. La gare a d’ailleurs été évacuée, autour de laquelle un périmètre de sécurité a été établi, tout comme la Grand-Place de Bruxelles. Un mouvement de panique a éclaté dans la gare après l’explosion. Après l’opération, la police a aussi souligné que les services de secours étaient sur place.Les lignes de bus sont détournées. Un périmètre de sécurité a été mis en place. La police et les militaires sont massivement présents sur les lieux et gardent le public à distance.Selon la RTBF , un homme a été abattu. Des témoins déclarent qu’il portait une ceinture d’explosifs. Il aurait proféré des propos en lien avec le djihad. Le dossier a été confié au parquet fédéral.


Les pompiers confirment qu’ils ont été appelés suite à une explosion de faible puissance.
La Grand-Place de Bruxelles a également été évacuée. La galerie Ravenstein toute proche est aussi fermée.
Dans la Galerie Saint-Hubert, les spectateurs ont été confinés à l’intérieur des salles de spectacle.
« Le Premier ministre Charles Michel et le ministre de l’Intérieur Jan Jambon suivent la situation de très près depuis le centre de crise », a indiqué Frédéric Cauderlier, porte-parole du Premier ministre. Le niveau n’a pas été relevé à 4 pour l’instant, mais la vigilance est renforcée par mesure de précaution.
Le futur bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close s’est rendu sur place.
Selon Arnaud Reyman, porte-parole d’Infrabel le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire, « un mouvement de panique a éclaté dans la gare et sur les voies à la suite d’un incident ».

Cet incident survient dans un contexte d’attaques djihadistes sur le Vieux continent, en particulier au Royaume-Uni et en France. La capitale belge a aussi été le point de départ des commandos islamistes qui ont frappé à Paris en novembre 2015.

Le 22 mars 2016, soit quatre mois après les attentats du 13 novembre à Paris, trois attentats-suicides à la bombe s’étaient succédé à Bruxelles. Les deux premiers s’étaient produits à l’aéroport de la capitale belge, à Zaventem, et le troisième dans une rame de métro proche de la station de Maelbeek, au coeur du quartier européen. Ces attentats ont fait 34 morts et 340 blessés. Les trois kamikazes identifiés -Ibrahim Bakraoui, Khalid Bakraoui et Najim Lachraoui- avaient tous des liens avec Salah Abdeslam.

L’homme abattu mardi soir par des militaires dans une gare de Bruxelles après avoir déclenché une explosion est « de nationalité marocaine » et est âgé de 36 ans, a indiqué mercredi le parquet fédéral belge lors d’une conférence de presse.

L’assaillant n’était pas « connu pour des faits de terrorisme ». « La personne a été identifiée comme O.Z. », a précisé le porte-parole du parquet, qui n’a donné que les initiales du nom. « Il est né le 20 janvier 1981 et est de nationalité marocaine », a-t-il ajouté, soulignant qu’il n’était « pas connu pour des faits de terrorisme ».
Par ailleurs, le parquet chargé de l’enquête a annoncé que le bagage qui a explosé contenait des clous et des bonbonnes de gaz. L’attaque n’a pas fait de victime parmi les voyageurs, l’explosion n’ayant pas été très puissante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s