Un gigantesque incendie de Forêt ravage le Portugal dans la région de Leiria 

Un violent feu de forêt qui fait rage depuis samedi a fait au moins 62 morts et une cinquantaine de blessés dans la région de Leiria, dans le centre du Portugal. « Malheureusement, c’est sans doute la plus grande tragédie que nous ayons connue ces dernières années sur le front des incendies de forêt », avait un peu plus tôt déclaré, ému, le Premier ministre portugais Antonio Costa, qui s’est rendu au siège de la Protection civile près de Lisbonne. « Le nombre de victimes pourrait encore augmenter », a-t-il indiqué. Un deuil national sera décrété prochainement, a-t-il ajouté.De nombreuses victimes ont été piégées par les flammes dans leurs voitures alors qu’elles circulaient sur une route à proximité. Le feu s’est déclaré samedi peu avant 15 h samedi dans la commune de Pedrogao Grande, située dans le district de Leiria. Selon le Premier ministre, des orages secs ont pu être à l’origine de cet incendie. Près de 900 pompiers et 300 véhicules étaient toujours mobilisés dimanche pour lutter contre cet incendie.

D’après le secrétaire d’État à l’Intérieur, les flammes se sont propagées « avec beaucoup de violence » et « de façon inexplicable », évoluant alors sur quatre fronts. Plusieurs villages ont été touchés et un plan d’évacuation a été mis en oeuvre pour certains d’entre eux, selon le Premier ministre. Deux Canadairs espagnols ont été dépêchés sur place dimanche matin pour appuyer les pompiers portugais.Le bilan de l’incendie de forêt qui s’est déclaré samedi après-midi au Portugal ne cesse d’augmenter. Samedi matin, il n’était que de 25 morts, il est désormais à 57 morts et plus de 60 blessés d’après le secrétaire d’État à l’Intérieur, Jorge Gomes.

De nombreuses victimes ont été piégées par les flammes dans leurs voitures alors qu’elles circulaient sur une route à proximité. Le feu s’est déclaré samedi peu avant 15 heures locales (16 heures en France) dans la commune de Pedrogao Grande, située dans le district de Leiria. 

Le président s’est rendu sur place. Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa s’est rapidement rendu sur place et a présenté ses condoléances aux familles des victimes, « partageant leur douleur, au nom de tous les Portugais ». Rendant hommage au travail des pompiers, le président a assuré qu’étant donné les conditions, « ce qui a été fait est le maximum de ce qui pouvait être fait ». Le Portugal a connu samedi une forte canicule, avec des températures dépassant les 40 degrés dans plusieurs régions, qui devrait se prolonger dimanche. Près d’une soixantaine d’incendies de forêt faisaient encore rage à travers le pays dans la nuit, combattus par quelque 1.700 pompiers.J’ai une pensée toute particulière pour le Portugal dans ce terrible drame . Ma sympathie aux familles des victimes. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s