Roland Garros : Simona Halep rejoint Jelena Ostapenko en Finale 

La jeune Lettone Jelena Ostapenko, 20 ans, s’est qualifiée jeudi pour la finale de Roland-Garros en battant la Suissesse Timea Bacsinszky en trois sets (7-6[4], 3-6, 6-3). Ostapenko, 47e mondiale, qui fêtait son anniversaire jeudi, affrontera dans sa première finale de Grand Chelem la Roumaine Simona Halep (4e) La 47e mondiale, coachée par l’Espagnole Anabel Medina Garrigues a fait le jeu, et démontré sa puissance de frappe. Plus expérimentée et souvent en réussite à Roland-Garros (demi-finaliste en 2015, quart-de-finaliste l’an passé, ndlr), Bacsinszky, qui avait éliminé Kristina Mladenovic en quarts de finale, s’est accrochée lors d’un match marqué par de nombreux breaks.

Mais la tête de série n°30, qui s’était fait poser un bandage sur la cuisse droite après avoir été breakée 4-3 dans le premier set, a cédé une ultime fois son service. Comme prévu, Ostapenko avait accumulé des fautes directes (46, contre 19 à la Suissesse) mais avait réussi plus de points gagnants (50 contre 19).Ostapenko a aussi profité d’un tableau favorable : elle atteint la finale sans avoir battu aucune joueuse du top 10. Bacsinszky, 31e mondiale, qui fêtait également son anniversaire jeudi (28 ans), perd sa deuxième demi-finale de Roland-Garros après celle de 2015.

La Roumaine Simona Halep, 4e mondiale, a rejoint jeudi la Lettone Jelena Ostapenko en finale de Roland-Garros en battant la Tchèque Karolina Pliskova (3e) en trois sets 6-4, 3-6, 6-3.

Halep deviendra N.1 mondiale si elle remporte son premier titre du Grand Chelem samedi. Ce sera sa deuxième finale à Paris après celle de 2014.Karolina Pliskova est passée à trois jeux de la première place mondiale. Lorsqu’elle a débreaké à 4-2 contre elle dans l’ultime manche, on a fini par croire que l’impensable allait se produire. La Tchèque, qui clairement n’aime pas la terre battue et faisait savoir encore après son quart de finale qu’elle gagnait ses matches ici sans se sentir à l’aise sur le court, a longtemps retardé l’échéance contre Simona Halep, la grande favorite du tournoi. A coups de services maous et de coups droits gagnants (27 durant la partie), elle a dicté le jeu pendant toute la rencontre. Mais elle a fini par lâcher prise face à la métronome roumaine (seulement 14 fautes en deux heures).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s