Les victimes de l’attentat de Londres 

Samedi, vers 22 heures (23h, heure française), l’horreur s’emparait une nouvelle fois de la ville de Londres. Trois terroristes à bord d’une camionnette fonçaient droit sur une foule de piétons, en promenade sur le célèbre London Bridge. Lancé à une vitesse de 80km/h, le véhicule fauchait plusieurs passants. Les assaillants sortaient ensuite et poignardaient plusieurs personnes dans le quartier central de Borough Market avant d’être abattus par la police.

  • Qui sont les victimes ? 

  • Christine Archibald, Canadienne 30 ans 

En allant rejoindre son fiancé, Tyler Ferguson, la Britanno-Colombienne de 30 ans ne savait pas qu’elle allait mourir samedi soir.Christine Archibald et son amoureux déambulaient sur le pont de Londres, pendant une visite de trois jours, lorsqu’un camion a fauché la jeune femme.Il s’est retourné pour voir ce qui se passait et a vu que sa fiancée était gravement blessée. Il a tenté de la réanimer, mais en vain.Christine a perdu la vie dans ses bras.

Des membres de sa famille se sont dirigés vers la capitale pour le retrouver.

Selon Mark Ferguson, les deux fiancés arrivaient des Pays-Bas, où Tyler terminait un contrat de travail de six mois.
Le couple voulait revenir au Canada et s’installer en Colombie-Britannique, la province d’origine de Christine Archibald.
Patrick Audet, porte-parole de la famille Archibald, a expliqué qu’avant de partir pour l’Europe, la jeune femme travaillait pour un organisme qui vient en aide aux sans-abri à Calgary en Alberta.Mme Archibald avait étudié en travail social à l’Université Mount Royal de Calgary.

  • James McMullan, anglais  32 ans

James McMullan, vivait dans le quartier de Hackney, un district de l’est de Londres. Samedi soir, le Londonien de 32 ans, passait la soirée avec des amis au Barrowboy & Banker Pub. Il est sorti fumer une cigarette, quelques minutes avant que les terroristes écrasent leur véhicule en face de l’établissement, rapporte The Guardian. Il n’est pas rentré chez lui, ses proches n’ont plus eu de ses nouvelles et ne l’ont pas trouvé dans les hôpitaux de la ville. Les autorités n’ont pas officiellement annoncé sa mort, mais « sa carte de crédit a été retrouvée sur le corps sans vie d’une victime », a dit la police à sa famille, selon Sky News (en anglais).

Sa sœur, Melissa McMullan, a déclaré, devant les médias : « Même si notre peine ne diminuera jamais, il est important pour nous tous de continuer nos vies (…) et de nous rappeler que la haine et le refuge des esprits étroits ». La jeune femme a décrit James comme « un ami généreux et attentionné ». « Il n’y aura pour toujours qu’un seul James », a-t-elle ajouté.

  • Kirsty Boden,Australienne 28 ans

Kirsty Boden était originaire de Loxton, dans le sud de l’Australie. Elle travaillait comme infirmière dans un hôpital de Londres, selon la BBC. « Elle est morte alors qu’elle courait pour aider des victimes sur le London Bridge », selon sa famille. « Nous sommes tellement fiers de son courage, qui montre à quel point elle était altruiste, attentionnée et héroïque, pas seulement cette nuit-là, mais toute sa vie », ont déclaré ses proches. Son employeur, le Guy’s Hospital, a salué « une infirmière extraordinaire ».
Kirsty Boden avait emménagé à Londres en 2013, et se décrivait, sur un blog, comme une voyageuse et « juste une rêveuse moyenne, avec un job à temps plein, et l’envie constante d’aller où je ne suis pas encore allée ».

  • Sara Zelenak, Australienne 21 ans

La mort de Sara Zelenak, une Australienne de 21 ans, a été confirmée par sa mère au quotidien The Telegraph. Ses amis et ses proches la recherchaient depuis samedi. Originaire de Brisbane, cette jeune fille au pair s’était installée à Londres pour s’occuper de deux petits garçons.
L’un de ses amis, Pri Gonçalves, a expliqué au Sidney Morning Herald qu’il accompagnait Sara Zelenak le soir de l’attentat. Au moment où la camionnette des trois terroristes a foncé dans la foule, elle se sont séparées pour fuir l’attaque. Depuis, plus personne n’avait eu de ses nouvelles.

  • Sébastien Belanger,Français 36 ans

Le Français de 36 ans, Sébastien Belanger, qui était porté disparu depuis l’attaque de samedi a été tué. Les tests ADN ont confirmé l’identité du Français originaire d’Angers, dans le Maine-et-Loire. La nouvelle a été annoncée mercredi 7 juin par le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.
Sébastien Belanger était installé à Londres depuis sept ans. Il travaillait comme chef cuisinier au Coq d’argent, un restaurant du quartier de la City à Londres, selon des médias français. Le soir de l’attaque, il était avec des amis dans un bar de Borough Market, le quartier visé par les terroristes. Sa petite amie, en voyage à Malte au moment des événements, avait lancé un appel à témoins sur les réseaux sociaux et était rentré en catastrophe à Londres pour tenter d’obtenir de ses nouvelles et le retrouver. Ce mardi soir, elle postait une photo du couple avec pour simple légende « Mon amour ».

  • Alexandre Pigeard, Français 26 ans

Alexandre Pigeard, 26 ans, vivait à Londres et était serveur au Boro Bistro, un établissement tout proche du lieu de l’attaque. Il avait des attaches familiales en Bretagne, à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Il a été poignardé par un des assaillants alors qu’il travaillait à la terrasse, selon son père.Ce « passionné de musique électronique » faisait partie d’un collectif de DJs basé à Caen. Il devait participer à l’ouverture d’un restaurant ensuite à Nantes.

  • Xavier Thomas,Français 45 ans

Mercredi 7 juin, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé un troisième décès français dans l’attentat de Londres, sans donner l’identité de la victime. Un peu plus tard, la police britannique a indiqué avoir repêché dans la Tamise mardi soir un peu avant 20h le corps d’un homme. Elle a alors alerté la famille de Xavier Thomas.Xavier Thomas marchait avec sa compagne, Christine Delcros, sur le London Bridge, lorsque les terroristes ont surgi à bord de leur camionnette. En se basant sur plusieurs témoignages, Scotland Yard jugeait qu’il était «possible» que l’homme de 45 ans «ait été percuté par le véhicule et ait été projeté» dans le fleuve. Sa famille à confirmé son décès à France Info.

  • Ignacio Echeverria , Espagnol 39 ans 

Ignacio Echeverria a été nommé la huitième victime de l’attentat terroriste sur le London Bridge mercredi.

Des proches du banquier espagnol sont venus à Londres hier avant d’être informé de sa mort par l’ambassadeur espagnol Carlos Bastarreche.

M. Echeverria a été porté disparu après sa dernière visite dans la région de Borough Market en défendant une femme avec sa planche à roulettes.HSBC, qui a employé Ignacio, a embauché un détective privé pour aider la famille à la rechercher rapporte The Sun. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s