Attaque Terroriste  à Londres : 3 incidents à London Bridge,Borough Market,VauxHall 

Des attaques « terroristes » ont eu lieu samedi soir sur le London Bridge et à Borough Market, dans le centre de Londres. Peu après 22 heures(23 heures françaises),un camion a foncé dans la foule sur le London Bridge, faisant « plusieurs victimes ». Des témoins ont également fait état d’attaques au couteau à Borough Market, non loin de là. Sur place, la police a dû faire face à des échanges de coup de feu selon des témoins rapporte Sky News.

  • LONDON BRIDGE 

Vers 22 heures 08 locales,la police a indiqué dans un tweet avoir été appelées,des témoins ont déclarés qu’une camionnette blanche a quitté la route avant de renverser  les piétons sur le pont de London Bridge.
La police a confirmé qu’il s’agissait d’un incident et a demandé aux gens d’éviter la zone.La police armée a été vue sur les lieux.Le service d’ambulance indique que plusieurs ressources ont été envoyées sur les lieux.Dans un communiqué, la police des transports fait état quant à elle de « plusieurs victimes » à la suite de cet incident. La police britannique des transports conseille aux gens d’éviter la zone du pont de Londres, alors que l’incident fait l’objet d’une enquête rapporte La BTP sur le compte Twitter des transports britanniques.La National Rail annonce que 4 stations ne sont pas desservies à London Bridge, Waterloo East, London Charing Cross et London Cannon Street.La station de métro London Bridge a été fermée à la demande de la police.Les images des télévisions montraient de nombreux véhicules de police qui bloquaient toute la zone, ainsi que des ambulances et des hélicoptères.

La journaliste de la BBC, Holly Jones, qui était sur le pont au moment de l’incident, a déclaré que la fourgonnette était conduite par un homme et «voyagait probablement à environ 50 milles à l’heure» (80 km/h)Environ cinq personnes ont été traitées pour des blessures après que le véhicule a monté le trottoir et les a frappé, at-elle dit.

Elle a dit que la camionnette, qui circulait dans la direction du centre de Londres, se dirigeait vers le côté sud de la rivière.La camionnette, qui roulait à environ 80 kilomètres/heure, a quitté la chaussée pour foncer sur le trottoir contre des passants, selon ce témoin.Mme Jones a ensuite déclaré avoir vu un homme arrêté par la police. Elle a dit qu’il était menotté.Par ailleurs des bateaux draguent la Tamise avec des torches,selon Holly Jones, de la BBC, qui a parlé à une Française qui avait été blessée lors de l’incident.

Elle a dit à Mme Jones: « Je ne sais pas où sont ces deux autres personnes. Alors, la police vérifie la Tamise.
« Ils étaient juste près du bord du pont. Il semble potentiellement qu’ils auraient pu être jetés »
Le maire de Londres Sadiq Khan demande aux gens de suivre les conseils et les informations provenant de sources officielles, y compris la police métropolitaine.Plusieurs autres témoins ont fait état d’un ou de plusieurs hommes armés de couteaux, descendant de la camionnette accidentée pour poignarder des gens au hasard.

Les officiers des forces spéciales de lutte contre le terrorisme sont sur le lieu de l’incident «véhicule et couteau» au London Bridge.

  • BOROUGH MARKET 

De plus, les agents de London Bridge ont également répondu à un incident dans Borough Market. Nous avons une police armée dans les différentes scènes rapporte la police Met.On rapporte que la police traite les blessés et les emporte à la fin de la rue Thrale, près du pont de Londres.Les membres du public ont été informés par la police de «courir aussi vite qu’ils pouvaient» à l’ouest.

Nick Archer, qui se trouvait dans la région du pont de Londres, a déclaré à Sky News: « Nous sommes sortis (d’un bar) sur la route et regardé et regardé vers ma gauche et il y a un mec, je pensais qu’il venait juste de boire, mais il était gisant sur le sol.
« Et puis quelques secondes plus tard, environ trois fourgonnettes de police ont survolé. » Il a regardé dans un mauvais sens. « 

Un porte-parole de Downing Street a déclaré: «La Première  ministre Theresa May est en contact avec des fonctionnaires et est régulièrement mis à jour sur l’incident au London Bridge».

La police recherche maintenant trois suspects, a déclaré un journaliste de la BBC.
Il dit qu’il y a aussi des rapports selon lesquels certaines personnes ont été poignardées.
La priorité pour la police est maintenant d’amener les gens – beaucoup de ceux qui apprécient une séance de nuit dans le centre de Londres.Le cordon de la police se déplace de plus en plus loin, ajoute la journaliste.

Des Agents ont répondu ensuite aux rapports des agressions en Borough Market. Les agents armés ont répondu et des coups de feu ont été tirés.Des Agents sont maintenant sur un autre incident dans la région de Vaux hall rapporte la police Met . 

Selon des propos recueillis par la BBC Natalie et Ben arrivaient à l’entrée du métro sur Borough High Street quand ils ont vu beaucoup de gens courir.Le couple marié a vu quelqu’un être poignardé.

Ben a dit: « J’ai vu un homme en rouge avec une assez grande lame, je ne connais pas la mesure, je suppose que peut-être 10 pouces. Il a poignardé un homme … il l’a poignardé trois fois assez calmement.
« Il semblait que l’homme avait peut-être essayé d’intervenir, mais il n’y avait pas grand-chose qu’il pouvait faire, il était poignardé très froidement et il s’est effondré au sol.
L’attaquant et un autre homme ont marché assez « hardiment ».
« Une table a été jetée, une bouteille a été jetée à l’individu avec le couteau et nous avons entendu trois coups de feu et nous avons couru », at-il ajouté.

  • VAUXHALL

 La police a annoncé intervenir sur un troisième incident, une attaque au couteau dans le quartier de Vauxhall, au sud de la Tamise, où se trouve notamment le siège des services de renseignement du MI6, avant de préciser que cet incident n’était pas « connecté » aux deux autres.

  • DES ATTAQUES TERRORISTES  

La police britannique a annoncé vers 01h30 heure française avoir requalifié les incidents qui se sont déroulés près du London Bridge et au Borough Market en « attaques terroristes ». « Après avoir échangé avec la police et les services de sécurité, je peux confirmer que l’événement terrible survenu à Londres est considéré comme un possible acte terroriste », avait déclaré Theresa May dans un communiqué, quelques minutes plus tôt. Selon The Telegraph, la Première ministre britannique présidera le comité d’urgence du gouvernement COBRA dimanche matin.

A 1h20, les premiers bilans sont encore très provisoires. La police a déclaré à la BBC,En plus des trois assaillants, l’attaque a fait sept morts et quarante-huit blessés qui ont été hospitalisés dans cinq hôpitaux à travers Londres. Les services d’ambulance ont également soigné des blessés plus légers sur place. Le London Bridge devait rester fermé pour la nuit, et trois hôpitaux du centre de Londres ont été bouclés.Il y a environ 20 personnes qui sont traitées à l’hôtel Andaz près de la station de Liverpool Street.Une femme a été tendue dans une ambulance avec un jeune homme avec une tête fortement bandée et ensanglantée.La plupart des blessés ont maintenant été déplacés.

 « Il y a aujourd’hui, à cette heure, quatre de nos compatriotes qui sont blessés », a annoncé le ministre des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian sur Europe 1. « Nous sommes par le biais du consulat en lien permanent avec leur entourage », a-t-il ajouté, ne donnant pas plus de précisions sur leur état de santé par « devoir de réserve ». Un précédent bilan donné par le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner faisait état de deux blessés dont un grave. Un numéro d’urgence a été mis en place « pour ceux qui auraient sérieusement des doutes et des inquiétudes ». Il s’agit du 01 43 17 51 00. Christophe Castaner invite les Français à « utiliser tous les moyens de renseignement possible en appelant d’abord les téléphones portables des proches dont on pense qu’ils pourraient se trouver à Londres », afin de ne pas saturer la ligne. 

Quatre explosions ont été entendues à Borough Market à 1.25h. Les journalistes sur la scène croient qu’ils ont été des explosions contrôlées par la police.

« Le premier était petit », a déclaré Kate McCann, journaliste du télégraphe.« Le second est beaucoup plus fort et il y a eu un troisième ».
La police des transports a indiqué dans un communiqué qu’il y avait « plusieurs victimes » à la suite de cet incident sur le London Bridge « qui semble avoir impliqué un véhicule et un couteau ». La police a également annoncé deux autres interventions, à Borough Market, célèbre marché situé non loin du pont, sur la rive sud de la Tamise, puis à Vauxhall, toujours sur la rive sud.

Deux terroristes  ont été abattus  par la police armée,rapporte The Sun en citant des témoins.Trois assaillants seraient toujours en fuite, ajoute le journal.

Le chef de l’antiterrorisme britannique, Mark Rowley, a indiqué devant la presse que les assaillants, dont la police pense qu’ils n’étaient que trois, ont été abattus dans les huit minutes suivant le premier appel de la police. « Des policiers armés ont réagi très rapidement et courageusement et ont fait face aux trois suspects qui ont été abattus dans le Borough Market », a-t-il déclaré devant la presse. « Malheureusement, six personnes sont mortes en plus des trois assaillants qui ont été abattus », a-t-il ajouté, précisant que les auteurs de l’attaque « portaient ce qui ressemblait à des vestes explosives mais qui se sont avérées être des faux ».Le 22 mars, également à Londres, un homme avait foncé sur la foule sur le pont de Westminster, tuant quatre personnes avant de poignarder un policier. La Grande-Bretagne a encore été victime d’un attentat qui a fait 22 morts le 22 mai à Manchester, lorsqu’un Britannique d’origine libyenne s’est fait exploser à la sortie d’un concert. Un concert en hommage aux victimes est d’ailleurs prévu dimanche. La Première ministre Theresa May avait élevé à son maximum le niveau d’alerte terroriste après cet attentat, avant de le ramener au niveau « critique », soit celui d’un attentat hautement probable, samedi dernier.Ces attaques « terroristes » interviennent également à quatre jours d’élections générales au Royaume-Uni, prévues jeudi, qui mettent aux prises Theresa May et le chef du parti travailliste, Jeremy Corbyn.

  • Les réactions diplomatiques 

Le maire de Londres Sadiq Khan a condamné « dans les termes les plus forts possibles » le nouvel attentat qui a frappé samedi soir la capitale britannique, y voyant « une attaque délibérée et lâche contre des Londoniens innocents et des visiteurs de notre ville qui profitaient d’un samedi soir. Il n’existe aucune justification possible pour de tels actes barbares », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Theresa May s’est exprimée, comme le rapporte BBC : « À la suite d’informations de la police et de représentants des forces de sécurité, je peux confimer que le terrible incident de Londres est traité comme un potentiel acte de terrorisme. L’enquête avance vite. Je souhaite exprimer ma très grande gratitude à la police et aux services d’urgence qui sont sur place. Nos pensées vont vers ceux qui sont pris dans ces terribles événements. »

Sur Twitter, Donald Trump offre l’aide des États-Unis à Londres et au Royaume-Uni. « Nous sommes avec vous. Dieu vous bénisse ! » ajoute-t-il. 

Sur Twitter, le président français Emmanuel Macron assure du soutien de la France au Royaume-Uni. « Face à cette nouvelle tragédie, la France est plus que jamais aux côtés du Royaume-Uni. Mes pensées vont aux victimes et à leurs proches. »Son ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, assurant pour sa part les Londoniens de la « totale solidarité de la France ».

« Terribles nouvelles de Londres. Nous surveillons la situation de près », a pour sa part commenté le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

La chancelière allemande Angela Merkel a affirmé le soutien de l’Allemagne à la Grande-Bretagne

« Nous sommes aujourd’hui liés au delà de toutes les frontières par l’effroi et le deuil mais aussi par la détermination », a déclaré la chancelière dans un court communiqué. « Je le confirme pour l’Allemagne : dans le combat contre toute forme de terrorisme, nous sommes résolument aux côtés de la Grande-Bretagne ». 
 « Le peuple britannique est attaqué, il saura montrer sa détermination sans faille. Les Français sont à ses côtés, nous sommes tous concernés. », déclare François Hollande sur Twitter

A Londres, la solidarité a une nouvelle fois fait son oeuvre après l’attentat de samedi soir qui a fait au moins 7 morts et 48 blessés. Habitants et commerçants de la capitale ont ouvert leur porte à ceux qui fuyaient les lieux attaqués, via #SofaForLondon, relève The Guardian.

Le hashtag a été largement relayé sur le réseau social Twitter samedi soir. Ils étaient des dizaines – habitants, commerçants – à proposer aide et hospitalité pour la soirée ou la nuit à ceux qui tentaient de s’éloigner au plus vite du secteur touché par les attaques, le London Bridge et Borough Market.

La solidarité s’est étendue aux transports. Des chauffeurs de taxi ont offert des courses à des passagers qui voulaient aux aussi quitter le secteur des attentats et les départs de train ont été différés pour permettre des connexions. Et certians internautes n’ont pas manqué de les remercier pour ce geste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s