Roland Garros : Rafael Nadal à son aise, Kristina Mladenovic 

Rafael Nadal a facilement dominé le Néerlandais Robin Haase, 46ème mondial (6-1, 6-4, 6-3), pour rallier mercredi le troisième tour de Roland-Garros où il vise un dixième titre. Le Majorquin, n°4 mondial, n’a pas eu une seule balle de break à défendre et n’a commis que peu de fautes directes, 13 au total contre 27 pour son adversaire.Clin d’oeil du destin, le score de cette victoire est exactement identique à celui obtenu par Novak Djokovic face à Joao Sousa, quelques heures plus tôt. Mais dans le jeu, l’Espagnol a été encore plus convaincant que son rival serbe.Il a remporté l’intégralité de ses jeux de service et n’a même pas eu de balle de break à défendre face au 46e mondial. Il a aussi commis très peu de fautes directes : 13, contre 27 pour son adversaire. En seizièmes de finale, le nonuple vainqueur du tournoi affrontera le tombeur de Gilles Simon et Viktor Troicki, le Géorgien Nikoloz Basilashvili.

Lucas Pouille a mis un set à régler la mire. Après une première manche très serrée, le Français a ensuite surclassé le Brésilien Thomaz Bellucci (7-6, 6-1, 6-2), mercredi au deuxième tour de Roland-Garros. Le jeune Nordiste, 17ème mondial, s’est montré bien meilleur que lors de son entrée en lice, où il avait difficilement écarté son compatriote Julien Benneteau en cinq sets.

Malgré un break d’entrée (0-3) pour le Brésilien de vingt-neuf ans, au coup droit surpuissant, le Français ne s’est pas affolé et est revenu à hauteur alors que son adversaire servait pour le gain de la première manche. Après avoir sauvé deux balles de set à 5-6 sur son engagement, il a remporté le tie-break grâce, notamment, à plusieurs amorties inspirées.Pourtant dominé dans les échanges, accroché par un adversaire agressif et offensif, il a tout de même trouvé les ressources physiques et mentales pour arracher la première manche (7-6[5]).

Profitant d’une nette baisse de régime de son adversaire, amoindri physiquement et qui a fait appel à plusieurs reprises au soigneur, il a facilement empoché le deuxième set (6-1). La troisième manche, elle aussi à sens unique, a été une formalité conclue sur un ace (6-2).Kristina Mladenovic n’a pas traîné. La n°1 française a tranquillement battu l’Italienne Sara Errani en deux sets (6-2, 6-3) et à peine 1h18 de jeu, mercredi lors du deuxième tour à Roland-Garros. « Kiki », qui avait été victime de douleurs au dos lors de sa difficile victoire contre Jennifer Brady pour son entrée en lice, n’a cette fois pas souffert physiquement.

Au contraire, Mladenovic est même apparue très solide, face à une adversaire dépassée. Elle affrontera l’Américaine Shelby Rogers au prochain tour. 

Deux jours après un premier tour compliqué, Mladenovic a rassuré sur son état de forme et sur son niveau de jeu. Le premier set, bouclé en 40 minutes, a donné le ton de cette rencontre presque à sens unique. Mladenovic (14ème) a breaké trois fois l’Italienne (91ème), finaliste à Roland-Garros en 2012, ne concédant qu’une fois sa mise en jeu. Si le début du deuxième set a été compliqué (elle a été menée 2-0), la suite du match a été à sens unique. Puissance retrouvée, Mladenovic était bien supérieure à son adversaire italienne. La revoilà dans les meilleures conditions pour faire valoir son statut dans ce Roland-Garros 2017.

Garbine Muguruza a eu besoin de trois manches pour atteindre le troisième tour.Opposée à l’Estonienne Anett Kontaveit, l’Espagnole a peiné en début de rencontre avant de l’emporter 6-7 (4/7), 6-4 et 6-2.

La quatrième tête de série a évité de devenir la première championne en titre à perdre au deuxième tour à Roland-Garros en trois ans. Elle avait alors causé la surprise en éliminant Serena Williams.

Kontaveit, 53e raquette mondiale, avait battu Muguruza à leur plus récent duel, en avril, sur la terre battue de Stuttgart en Allemagne.L’Estonienne s’est imposée en début de rencontre et a mené 5-2 avant de voir sa rivale forcer la présentation d’un bris d’égalité.

Kontaveit a ensuite pris l’avantage en deuxième manche après un bris de service.Toutefois, l’Espagnole de 23 ans a fini par trouver ses repères sur le court Philippe-Chatrier. Elle a mis fin au match grâce à un cinquième bris de service.

  • Deuxième tour


  • Hommes 

David Goffin (BEL/no 10) bat Sergiy Stakhovsky (UKR) 6-2, 6-4, 3-6, 6-3

Grigor Dimitrov (BUL/no 11) bat Tommy Robredo (ESP) 6-3, 6-4, 7-5

Steve Johnson (USA/no 25) bat Borna Coric (CRO) 6-2, 7-6 (10/8), 3-6, 7-6 (8/6)

Horacio Zeballos (ARG) bat Ivo Karlovic (CRO/no 23) 7-6 (7/5), 7-6 (7/5), 6-3

Diego Schwartzman (ARG) bat Stefano Napolitano (ITA) 6-3, 7-5, 6-2

Nikoloz Basilashvili (GEO) bat Viktor Troicki (SRB) 7-6 (7/3), 7-6 (7/2), 7-6 (8/6)

  • Femmes 

Lesia Tsurenko (UKR) bat Ekaterina Makarova (RUS) 6-2, 6-2

Jelena Ostapenko (LAT) bat Monica Puig (PUR) 6-3, 6-2

Samantha Stosur (AUS) bat Kirsten Flipkens (BEL) 6-2, 7-6 (8/6)

Yulia Putintseva (KAZ/no 27) bat Johanna Larsson (SWE) 6-3, 1-6, 6-3

Venus Williams (USA/no 10) bat Kurumi Nara (JPN) 6-3, 6-1

Catherine Bellis (USA) bat Kiki Bertens (NED/no 18) 6-3, 7-6 (7/5)

Shelby Rogers (USA) bat Çagla Buyukakçay (TUR) 7-6 (8/6), 6-4

  • Premier tour


Renzo Olivo (ARG) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/no 12) 7-5, 6-4, 6-7 (6/8), 6-4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s