NBA Play Offs : Cleveland rejoint Golden State en finale 

Le champion NBA en titre Cleveland s’est qualifié jeudi pour sa troisième finale NBA consécutive où il affrontera Golden State à partir du 1er juin, comme en 2015 et 2016. Cleveland a remporté la finale de la conférence Est face à Boston quatre victoires à une, en s’adjugeant le match n°5 sur le score sans appel de 135 à 102. Les Cavaliers ont asphyxié les Celtics dès le premier quart-temps et comptaient déjà 20 points d’avance (43-23) à l’issue de cette période. Emmenés par leur superstar LeBron James, les Cavs n’ont jamais été inquiétés durant cette rencontre à sens unique.Face à un groupe diminué, souffrant de l’absence de son leader Isaiah Thomas, Cleveland a fait régner sa loi. Les visiteurs ont ainsi mené de 21 longueurs dès le premier quart-temps (37-16) ; ils ont inscrit 75 points à la pause (75-57) ; ils ont dépassé la barre des 100 unités alors qu’il restait encore plus de 15 minutes à jouer (100-70).Pour ce faire, le «Big 3» des Cavs, composé de LeBron James (35 points, 8 rebonds, 8 passes), Kyrie Irving (24 points, 7 passes) et Kevin Love (15 points, 11 rebonds), a été étincelant. A eux trois, ils ont marqué ou passé sur 34 des 38 paniers de leur équipe pendant qu’ils étaient sur le parquet, et n’ont même pas eu besoin de jouer l’ultime période. 

James a écrit une nouvelle page de sa légende : il disputera à 32 ans sa septième finale consécutive, sa huitième depuis ses débuts en NBA en 2003. Il est aussi devenu le meilleur marqueur de l’histoire des play-offs en dépassant, avec ses 35 points, et pour un total de 5.995 points, le légendaire Michael Jordan, qui avait lui inscrit 5.987 pts.

Cleveland atteint la finale après avoir perdu un seul match en play-offs et après avoir éliminé Indiana (4-0), Toronto (4-0) et Boston (4-1). Mais Golden State a fait encore mieux : les Warriors, qualifiés pour la finale depuis lundi, sont toujours invaincus et ont écrasé Portland, Utah et San Antonio, à chaque fois sur le score de 4-0. Les Warriors ont une belle revanche à prendre : sacrés champions en 2015, ils menaient trois victoires à une dans la finale 2016 avant d’être renversée par les Cavaliers qui, en remportant les trois derniers matches, ont réussi le retournement de situation le plus retentissant de l’histoire de la NBA.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s