Emmanuel Macron a fait une entrée remarquable sur la scène Internationale

Emmanuel Macron a fait une entrée remarquable sur la scène Internationale.Ce jeudi il a participé  à son premier sommet de l’Otan à Bruxelles. Le nouveau président de la République a enfilé le costume de diplomate en chef à l’occasion d’un dîner avec les chefs d’Etats membres de l’organisation, le tout ponctué d’entretiens bilatéraux avec cinq hauts dirigeants étrangers.


Avec le premier ministre belge Michel, il instaure le tutoiement, et n’hésite pas à interpeller le président turc Erdogan au sujet du journaliste français Mathias Depardon, détenu depuis 15 jours en Turquie.Mais le temps fort de la journée reste le déjeuner avec Donald Trump. Un rendez-vous tout en anglais, marqué par la fameuse poignée de main très ferme du président américain, et une remarque inattendue de sa part : « You were my guy » (Vous étiez mon candidat).

Ce vendredi à Taormina, en Sicile,il avait rendez vous pour le sommet du G7 avec Donald Trump, Theresa May et l’Italien Paolo Gentiloni qui effectuaient comme lui leurs baptêmes du feu,également l’Allemagne, le Japon et le Canada,étaient présents  mais toujours pas la Russie, qui reste suspendue.

Si les sept puissances entendent réaffirmer leur unité, notamment sur la lutte contre le terrorisme, les sujets de contentieux sont nombreux. À commencer par celui sur la question du climat : les États-Unis réfléchissent toujours à maintenir leur présence ou non dans l’accord de Paris. 

Emmanuel Macron compte d’ailleurs sur ce sommet, qui se poursuit samedi, pour convaincre Donald Trump que la lutte contre le réchauffement climatique est aussi une chance pour l’économie planétaire. Autres sujets de dissensions : le commerce international et la politique de sanctions vis à vis de la Russie. Les diplomates français reconnaissent que le nouveau président américain, après Barack Obama, arrive avec de « nouvelles positions » : une manière polie pour dire qu’avec Donald Trump, les négociations sont plus compliquées.

Lors de ce sommet du G7, Emmanuel Macron s’est entretenu individuellement avec certains membres afin de réaffirmer les relations de La France avec certains de ces alliés. 

Emmanuel Macron fera « tout ce qui est possible » pour aider le Royaume-Uni à lutter contre le terrorisme. Telle est la promesse du président français faite à la dirigeante britannique Theresa May lors d’une rencontre bilatérale vendredi à Taormine, en Sicile, où les deux chefs d’État sont réunis avec les autres membres du G7. Une promesse annoncée alors que Londres se remet douloureusement de l’attentat de Manchester du 22 mai qui a fait 22 morts et une soixantaine de blessés à la sortie du concert de la chanteuse américaine Ariana Grande.

« Nous ferons tout ce que nous pourrons pour renforcer notre coopération au niveau européen, afin de faire plus à un niveau bilatéral contre le terrorisme. Nous le ferons toute la journée car c’est notre défi commun », a déclaré Emmanuel Macron à Theresa May, lors de cette rencontre bilatérale avant le début du sommet des dirigeants du G7. Assis devant des drapeaux français, britannique et européen, Emmanuel Macron et Theresa May, qui se sont rencontrés la veille au sommet de l’Otan à Bruxelles, tenaient leur première rencontre bilatérale formelle depuis l’entrée en fonction du président français le 14 mai.

Nous avons connu cette semaine l’une des pires attaques terroristes que nous ayons jamais connues » et la France sait ce que c’est que de souffrir d’attaques terroristes », lui a déclaré en préambule Theresa May. « Ces événements montrent pourquoi il est si important que nous travaillions ensemble pour vaincre le terrorisme », a-t-elle dit. Lors de cet entretien d’une heure, en anglais, Emmanuel Macron a aussi déclaré à Theresa May vouloir « demander aux entreprises de l’Internet qui ont leur part de responsabilité, notamment dans la diffusion de la propagande djihadiste, de participer à ce combat », a indiqué l’Elysée.Le président français lui a également indiqué que « l’UE sera unie dans la négociation du Brexit, mais la France et le Royaume-Uni continueront d’entretenir des liens étroits dans tous les domaines de coopération économiques, sécuritaires et diplomatiques entre nos deux pays », selon l’Élysée.

 Emmanuel Macron et Justin Trudeau, en pleine discussion dans les jardins fleuris de la belle Taormina, « Saint-Tropez » de la Sicile. Emmanuel Macron et Justin Trudeau, appuyés à une balustrade, sur fond de mer bleu et de soleil éclatant. Ou encore, Emmanuel Macron et Justin Trudeau échangeant une chaleureuse poignée de main. Le sommet du G7 qui s’ouvre ce vendredi 26 mai a été l’occasion d’immortaliser la bonne entente entre les deux dirigeants… pour le plus grand plaisir des internautes.

« L’amitié franco-canadienne a un nouveau visage. Justin Trudeau, à nous de relever les défis de notre génération », a tweeté le président français, en publiant une vidéo et une photo de sa rencontre avec son homologue canadien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s