NBA Play Offs : San Antonio rejoint Golden State,Washington arrache le Match 7 

Déjà privé de Tony Parker, San Antonio a dû se passer de son meilleur marqueur Kawhi Leonard jeudi, ce qui n’a pas empêché les Spurs d’humilier (114-75) dans leur salle les Houston Rockets et de décrocher leur billet pour la finale de la conférence Ouest.LaMarcus Aldridge (34 pts, 12 rbds) a signé son meilleur match des play-offs pour aider les siens à creuser l’écart dans le deuxième quart, et contrôler ensuite le reste de la rencontre. En face, James Harden a complètement raté son match, terminant la partie avec seulement 10 points, son plus faible total de la saison, 3 rebonds et 7 passes.

Les Rockets n’ont pas su profiter des éléments favorables qui se sont cumulés au cours de la série pour arracher un match 7 à disputer à San Antonio. La blessure de Tony Parker, puis celle de Kawhi Leonard, n’ont pas libéré l’attaque des hommes de Mike D’Antoni qui ont livré une bien piètre prestation offensive face à leur public. À l’exception de Trevor Ariza (20 pts) et Clint Capela (15 pts, 12 rbds), aucun autre joueur de Houston n’a pris le relais. Ryan Anderson (0 pt) a été fantomatique en sortie de banc. Capela s’est avéré bien trop seul dans le secteur intérieur pour contenir efficacement Aldridge, mais également Pau Gasol (10 pts, 11 rbds, 5 pds).

Les Spurs ont remporté la série quatre victoires à deux et seront donc opposés à partir de dimanche aux Golden State Warriors, grands favoris pour le titre 2017. Si Leonard devrait être rétabli pour le match n°1 contre Golden State, la tâche des Spurs s’annonce compliquée: Golden State, champion 2015 et vice-champion 2016, a atteint la finale de conférence en huit matches, sans une seule défaite.Washington n’est pas mort. Et les Wizards le doivent beaucoup à John Wall, auteur du panier de la victoire à moins de quatre secondes de la sirène, vendredi face à Boston. Alors que son équipe était menée (91-88), le meneur a pris ses responsabilités pour inscrire un panier à 3 points décisif qui permet à son équipe d’être encore en vie dans ces play-offs 2017. Les deux équipes en sont désormais à 3-3 dans leur série et devront donc s’affronter dans un match 7 décisif, lundi à Boston, pour espérer rejoindre Cleveland en finale de Conférence Est.

John Wall (26 points, 8 passes), en a décidé autrement. D’un superbe tir longue distance réussi à trois secondes et demie du buzzer, alors que les siens étaient menés de deux longueurs, le meneur a offert la victoire à Washington (92-91) et arraché un match 7 décisif, lundi à Boston.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s