Manuel Valls a annoncé qu’il serait candidat de la « majorité présidentielle »

Manuel Valls a annoncé mardi qu’il serait candidat de la « majorité présidentielle » sous l’étiquette du mouvement du président élu Emmanuel Macron, à Evry (Essonne), aux élections législatives des 11 et 18 juin. « Parce que je suis un républicain, un homme de gauche, parce que je reste socialiste, je ne vais pas renier trente ans d’engagement de ma vie politique (…) parce que je sais que gouverner la France c’est difficile, je ne suis pas en embuscade », a dit sur RTL l’ancien Premier ministre socialiste.« Je veux la réussite d’Emmanuel Macron ». « Je veux la réussite d’Emmanuel Macron », a-t-il ajouté celui qui est redevenu député à Evry après sa démission du gouvernement en décembre. « Je serai candidat de la majorité présidentielle et je souhaite m’inscrire dans ce mouvement qui est le sien, la République en marche. » 
Cependant,les proches d’Emmanuel Macron lui répondent que l’investiture n’est pas automatique et qu’il doit faire acte de candidature.

« Il n’a pas été investi où alors sa candidature m’a échappé…
Il doit déposer sa candidature, la règle est la même pour tous, ancien Premier ministre ou pas.

Il lui reste 24 heures.

La procédure est la même pour tout le monde », explique Benjamin Griveaux, porte-parole d’Emmanuel Macron, sur Europe 1.
Le Premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a souligné mardi qu’il était « impossible » à Manuel Valls d’avoir à la fois sa carte d’adhérent au PS et de briguer l’investiture En Marche! aux législatives comme l’ancien Premier ministre l’a annoncé dans la matinée.

« Ca c’est impossible », a répondu M. Cambadélis, interrogé à l’entrée du siège du PS à Paris, où se tient un Bureau national sous haute tension dans la matinée. « Il faut faire cela très gentiment et très calmement », a poursuivi le député de Paris.Le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a affirmé mardi devant le Bureau national du parti que les socialistes qui choisiraient d’être candidats aux législatives sous l’étiquette La République en marche devraient affronter un candidat soutenu par le PS, selon plusieurs participants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s