Présidentielle 2017 : l’ heure du choix a sonné 

Aujourd’hui est un grand Jour dans la vie politique française en effet les français connaîtront  le où la futur(e) president(e) à savoir Emmanuel Macron ou Marine Le Pen. Les 66.546 bureaux de vote de France métropolitaine sont ouverts depuis dimanche 8h. Ils resteront ouverts jusqu’à 19 heures,voire jusqu’à 20 heures dans les grandes villes, sur décision préfectorale.C’est le cas de Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Nantes et Rennes.. Sur les près de 47 millions d’électeurs appelés aux urnes, plusieurs centaines de milliers de personnes résidant outre-mer ou à l’étranger ont commencé à voter dès samedi.Certains Français ont déjà voté. Les habitants de certains territoires d’Outre-mer, mais également les Français de l’étranger résidant sur le continent américain, se sont rendus aux urnes samedi. En raison du décalage horaire (jusqu’à 12 heures de moins avec l’hexagone), ces territoires votent en avance pour éviter que des estimations sur le scrutin en métropole ne viennent influencer leur vote.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian,soutien d’Emmanuel Macron  a voté peu après 8h30 à Guidel dans le Morbihan.

Le vainqueur de la primaire à gauche,Benoît Hamon éliminé dès le premier tour de la présidentielle (6,36%), vient de voter à Trappes dans les Yvelines, où il a été élu député et conseiller municipal entre 2014 et 2016.. Le soir de sa défaite, il avait appelé clairement ses électeurs à voter pour Emmanuel Macron.François Hollande, le président de la République, a voté à 10 heures à Tulle, en Corrèze. Il est notamment apparu accompagné de son responsable com’, Gaspard Gantzer.Le chef de l’Etat sortant, qui pourrait quitter l’Elysée le 13 ou le 14 mai, a serré de nombreuses mains avant d’adresser quelques mots aux caméras, à la sortie du bureau. Suivant la tradition républicaine, il appellera ce soir le candidat sorti vainqueur des urnes.

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a voté à Cherbourg, dont il fut le maire de 2001 à 2012, peu avant 10h30. « Je suis très attaché à cette ville et je voulais absolument faire ce geste symbolique », a-t-il déclaré à Ouest France.

Le maire de Pau, en Pyrénées-Atlantiques, a voté dans son fief. François Bayrou a officiellement soutenu Emmanuel Macron au mois d’avril, après avoir laissé planer le doute sur une éventuelle candidature.Le candidat défait de la droite et du centre votera demain dimanche par procuration. L’ancien candidat a appelé dès le soir du 23 avril à voter pour Emmanuel Macron. Mais il a choisi de le faire à distance.Emmanuel Macron est en route vers son bureau de vote, à la mairie du Touquet. Le candidat a quitté son domicile proche du centre-ville accompagné de sa femme Brigitte Macron. Cerné par les caméras, le leader d’En Marche! a été salué par une foule très nombreuse à la sortie de chez lui, avant de monter dans sa voiture.Vers 11 heures ,Emmanuel Macron a déposé son bulletin dans l’urne d’un bureau de vote de la mairie du Touquet, dans le Pas-de-Calais. Le candidat à pris le temps de serrer quelques mains parmi les très nombreux Touquettois massés devant l’hôtel de ville. Il a été accompagné jusqu’au bureau de vote n°3 par le maire LR de la ville, le sarkozyste Daniel Fasquelle. Son épouse, Brigitte Macron, a voté la première.Marine Le Pen a voté peu après 11 heures dans le bureau de vote d’une école primaire d’Hénin-Beaumont. La présidente en retrait du Front national a fait halte au domicile de Steeve Briois, le maire FN de la ville, avant de se rendre aux urnes. La candidate doit déjeuner avec l’édile, elle est ensuite attendu au Chalet du Lac du Bois de Vincennes, dans l’est de Paris, où elle organise sa soirée électorale.L’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, a voté dans le XVIème arrondissement de Paris vers 11h30 en compagnie de sa femme, la chanteuse et ex-mannequin Carla Bruni-Sarkozy.François Baroin, soutien de François Fillon pendant la campagne du premier tour et qui conduira la bataille des législatives pour Les Républicains, a voté dans sa mairie de Troyes en fin de matinée.

Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France insoumise, quatrième sur le podium d’arrivée du premier tour (19,58%) a voté dans un bureau du 10ème arrondissement de Paris.

Alain Juppé a un peu tardé à aller voter. Le finaliste de la primaire de la droite, maire de Bordeaux depuis 1995, s’est présenté à son bureau de vote bordelais vers 12h30.l’ancien premier ministre Manuel Valls a voté dans son fief d’Evry (Essonne).

Nicolas Dupont-Aignan a voté peu après 16 heures dans sa ville de Yerres, dans l’Essonne. Le président de Debout la France, qui a obtenu 4,70% des voix au premier tour, s’est rallié à Marine Le Pen en vertu d’un « accord de gouvernement ».

Le taux de participation à midi, pour le second tour de l’élection présidentielle, est de 28,23% des électeurs inscrits, selon les chiffres communiqués par le ministère de l’Intérieur. Un pourcentage en très légère baisse par rapport au premier tour (28,54%) et en net recul comparé au second tour de l’élection en 2012.

Des incidents ce sont produit dans la matinée Un groupe de cinq Femen a déployé une banderole anti-FN à proximité d’un bureau de vote d’Henin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, où Marine Le Pen est attendue pour voter à 11 heures, rapporte LCI.Déjà lors du premier tour, plusieurs membres du groupe féministe activiste avaient manifesté en marge du vote de la présidente – en congé – du FN, portant des masques de Donald Trump et de Marine Le Pen.

Les électeurs lève-tôt d’Issy-les-Moulineaux, en région parisienne, ont dû faire preuve de patience dimanche matin pour pouvoir désigner leur candidat lors du second tour de la présidentielle. Certains bureaux de vote de la commune, devant permettre aux citoyens de voter dès 8h, ont ouvert en retard. En cause : un problème de paramétrage des machines à voter, a précisé la Ville dans un tweet publié dimanche, en milieu de matinée. Vers 9h, le problème était résolu selon la mairie. 

Alors qu’Emmanuel Macron doit y passer la soirée en cas de victoire lors du second tour de la présidentielle, l’esplanade du Louvre a été évacuée vers 14 heures en raison d’une alerte sécurité dans l’après-midi du 7 mai.Journalistes et passant présents sur l’esplanade du Louvre en cette journée de second tour ont été priés d’évacuer par les autorités en raison d’une alerte sécurité ,selon les infos de Sky News . La préfecture de police a annoncé sur Twitter qu’elle procédait à de simple vérifications par mesure de précaution. Il s’agit «d’une simple levée de doutes», a précisé une source policière à l’AFP, sans donner de détails sur la nature de la menace. Vers 15 heures L’opération de sécurité sur l’esplanade du Louvre, où l’équipe d’Emmanuel Macron a prévu un rassemblement si ce dernier remporte le second tour, est terminée, indique la préfecture de police dans un tweet.

Emmanuel Macron est le plus jeune président français de l’Histoire. Le candidat d’En Marche ! a été élu à 39 ans seulement à la magistrature suprême dimanche à l’issue du second tour de la présidentielle. Il a recueilli, selon les premières estimations, près de 65 % des voix. L’écart est donc particulièrement conséquent par rapport à son adversaire Marine Le Pen (environ 35%), puisqu’il s’agit du plus gros score réalisé par un candidat dans l’histoire de la 5ème République hormis les 82,21% obtenus en 2002 par Jacques Chirac, face au Front national, déjà. Mais l’ampleur du succès d’Emmanuel Macron est atténuée par une très forte abstention, de l’ordre de 25%.

Le taux de participation au second tour de l’élection présidentielle s’élève à 65,30% des inscrits à 17 heures, selon les chiffres communiqués par le ministère de l’Intérieur. Cela représente une nette baisse par rapport à 2012, où ce taux atteignait 71,96% à la même heure. Au premier tour, 69,42% des électeurs inscrits s’étaient exprimés à 17 heures.

Plus de 4,2 millions des électeurs qui se sont déplacés dimanche pour le second tour de l’élection présidentielle ont mis un bulletin blanc ou nul dans l’urne, soit un record pour un tel scrutin, déjà marquée par une très forte abstention (26% des inscrits). Selon plusieurs instituts de sondages, entre 8,8% (Ipsos-Stéria) et 9% (Elabe) des inscrits, soit environ 12% des votants et plus de 4,2 millions d’électeurs ont choisi un bulletin blanc ou nul. Dans le détail, il y aura selon Kantar Sofres 8,4% de blancs et 3,6% de nuls parmi les votants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s