Ligue 1 : Nice crucifie Paris (3-1) et laisse Monaco sur une voie royale 

Le PSG, quadruple champion de France en titre, battu sèchement à Nice (3-1) dimanche soir, laisse le leader Monaco filer vers le sacre en L1, avec trois points en plus ,un goal average conséquent et surtout un match en retard, supplémentaire, à jouer.Dans un début de match rythmé et sublimé par l’ambiance De feu  de l’Allianz Riviera, Paris a bien négocié le premier quart d’heure. Cardinale a repoussé la première tentative de Di Maria (5e), avant que Seri ne sauve sur sa ligne sur un coup de tête de Cavani (17e).le bloc niçois a étendu son champ d’action progressivement, pour presser les joueurs de la capitale. Paris a cédé une première fois sur un éclair de Mario Balotelli (26e), d’une frappe du gauche aussi soudaine que sublime qui crucifié Kevin Trapp (26e).Fébrile, à l’instar de Cavani auteur d’un mauvais geste sur Baysse (29e), le PSG a tenu le ballon sans se montrer tranchant.

Puis c’est Ricardo Pereira, avec une frappe venue d’ailleurs, qui a martyrisé le champion en titre (2-0, 48e).La partie, électrique à chaque duel, a semblé échapper aux Parisiens, avertis trois fois en sept minutes (52e, 29e, 59e). Au pied du mur, le PSG a finalement réagi. Draxler aurait pu obtenir un penalty pour une faute de Dalbert (57e), et la solution est venue sur coup de pied arrêté, quand Marquinhos a dévié un coup de tête de Silva sur corner (64e).Mais cela a été insuffisant pour renverser le Match et c’est Anastasios Donis qui a scellé le score pour Nice dans les arrêts de jeu (3-1, 90e+2). Thiago Motta et Angel Di Maria ont trouvé le moyen de se faire exclure en toute fin de match pour des mauvais gestes. 

Monaco est leader avec 83 points, Paris suit avec 80 unités. Le PSG a encore trois matches à jouer, l’ASM. quatre avec ce match en retard contre Saint-Etienne le 17 mai, intercalé entre l’avant-dernière et la dernière journée du championnat. Les Parisiens n’ont plus leur destin en main. Ils doivent prier pour que Monaco enchaîne les faux pas. Mais ce n’est pas le genre de la maison monégasque. Samedi, mené 1 à 0 par Toulouse, l’ASM a bien réagi pour l’emporter 3 à 1. 

Toulouse avait pourtant ouvert le score par Ola Toivonen (46e), avant la réplique monégasque par Kamil Glik (49e), Kylian Mbappé (64e) et Thomas Lemar (75e). C’est le 14e but en L1 cette saison De La « pépite » Mbappé, 18 ans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s