« La victoire contre l’extrême droite n’est pas acquise », met en garde François Hollande 

François Hollande a estimé mardi qu' »il n’y a pas eu de prise de conscience de ce qui s’est passé dimanche » avec la qualification de Marine Le Pen (FN) pour le second tour de l’élection présidentielle derrière le leader d’En Marche! Emmanuel Macron.« On a oublié que c’était quand même Marine Le Pen ». « Je pense qu’il n’y a pas eu de prise de conscience de ce qui s’est passé dimanche. Tout le monde a regardé le résultat avec un ordre d’arrivée. Et on a oublié que c’était quand même Marine Le Pen qui était au deuxième tour. Ce n’est pas rien que l’extrême droite soit au deuxième tour d’une élection présidentielle », a déclaré le président de la République dans un aparté avec la presse lors d’un déplacement à Laval.
Désormais « l’enjeu, c’est que le Front national soit le plus faible possible » au second tour, a-t-il encore estimé, soulignant que « ce n’est pas la même chose pour un pays de savoir que l’extrême droite est à 20, 30 ou 40 % ». « Je pense qu’il convient d’être extrêmement sérieux et mobilisé, de penser que rien n’est fait parce qu’un vote ça se mérite, ça se conquiert, ça se justifie, ça se porte », a aussi averti le chef de l’État ajoutant que « la victoire contre l’extrême-droite n’est pas acquise ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s