Hommage National à Xavier Jugelé

François Hollande a rendu un hommage national mardi, en présence d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen, à Xavier Jugelé, le policier tué jeudi lors de l’attentat sur les Champs-Élysées. Une cérémonie grave, solennelle et particulièrement émouvante, notamment marquée par le discours très fort du compagnon de Xavier Jugelé. Xavier Jugelé, 37 ans, a été tué jeudi de deux balles dans la tête par Karim Cheurfi, qui a blessé deux autres policiers, dont l’un grièvement, ainsi qu’une touriste Allemande, avant d’être abattu.Il était membre de la 32e compagnie de direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police de Paris.Il a été élevé à titre posthume au rang de capitaine et fait chevalier de la Légion d’honneur.Les deux gardiens de la paix blessés lors de l’attaque ont été nommés chevaliers de l’ordre national du Mérite.

L’hommage a débuté à 11 heures dans la cour de la préfecture de police de Paris. François Hollande, le Premier ministre Bernard Cazeneuve et le ministre de l’Intérieur Mathias Fekl ont passé en revue les troupes, et notamment la 32ème compagnie de direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police de Paris, à laquelle appartenait le capitaine Xavier Jugelé. Après le respect d’une minute de silence, le cercueil du policier est arrivé au centre de la cour, porté par des policiers.Etienne Cardilles, s’exprime, ému : 

« Tu as pris ton service à 14 heures dans cette tenue du maintien de l’ordre dont tu prenais tant soin.

Ce type de mission, je le sais, te plaisait, parce que c’étaient les Champs et l’image de la France que tu protégeais.

Xavier, jeudi matin comme de coutume je suis partie travailler et tu dormais encore.

Nous avons parlé de notre voyage.

Tu as pris ton service à 14h. Tes camarades et toi avez reçu de rejoindre le commissariat du 8e.

On t’a désigné comme point de stationnement le 102 des champs. Ce type de mission te plaisait.

Parce que c’était la France, la culture que vous protégiez. A cet instant et cet endroit le pire est arrivé.

Tu as été emporté sur le coup, j’en remercie ta bonne étoile.

Je suis rentré le soir sans toi. Avec une douleur qui s’apaisera peut-être un jour.

Quand j’ai appris qu’une attaque avait eu lieu sur les Champs-Elysées, qu’un policier avait été tué, j’ai su au fond de moi que c’était toi.

Tu as été emporté sur le coup, je remercie ta bonne étoile.

On ne devient policier ou gendarme que par choix. D’aider les autres et de protéger. C’était la vision que nous partagions de cette profession. 

Tu enchaînais les concerts, Céline Dion était son étoile, Madonna, Britney Spears et tant d’autres.

Une vie de joie et d’immenses sourires.

Cette vie de star tu la quittes comme une star.

Je voudrais dire à tous tes camarades combien je suis proche d’eux.

Vous n’aurez pas ma haine.

Car cette haine, elle ne te ressemble pas.

A toi, je voudrai te dire que tu resteras dans mon cœur pour toujours. Je t’aime. »François Hollande prend la parole à son tour:

« Jeudi dernier, un policier est mort assassiné par un terroriste.

De nouveau la France a perdu l’un de ses fils parmi les plus braves, de nouveau la République a perdu l’un de ses gardiens parmi les plus valeureux.

Cet homme, ce policier, ce fonctionnaire, c’était le capitaine Xavier Jugelé. 

Il avait 37 ans.

Il est mort sur les Champs-Elysées quand son destin a croisé celui d’un fanatique haineux qui voulait tuer des policiers et perpétrer un carnage

Les forces de l’ordre sont devenus des cibles, agressée à cause de l’uniforme qu’ils portent, ou l’insigne qu’ils arborent

Vous jouez un rôle indispensable pour préserver notre paix sociale, sans lequel nos concitoyens ne peuvent pas avoir confiance en l’avenir

Policiers, gendarmes, vous êtes les remparts de la démocratie.

Xavier Jugelé défendait des valeurs.

La liberté d’abord, c’est pour la préserver qu’il s’est engagé dans les forces de l’ordre.

Xavier était courageux, face au danger il ne reculait pas.

Pendant 6 ans il est gardien de la paix.

Ce qui l’animait c’est que nos concitoyens puissent vivre en sécurité.

Il croyait en l’égalité.

Au sein de la police nationale il militait au sein de l’association Flag qui défend les policiers LGBT.

Il savait ce qu’était la fraternité. Le 13 novembre 2015, il était présent autour du Bataclan.

Cette expérience l’avait profondément marqué.

Il avait ensuite participé au concert de Sting pour dire non au terrorisme.

Aux collègues de la 32e compagnie et au commissariat du 14e arrondissement, à toutes celles et tous ceux qui ont eu le privilège de croiser le chemin de Xavier Jugelé, de travailler avec lui, je veux dire au nom de la nation que nous partageons votre tristesse immense.

Votre chagrin est le chagrin de la République.

Qu’il repose en paix. Nous ne l’oublierons jamais

Vive la République et Vive la France. »

Après son discours, François Hollande a remis à Xavier Jugelé l’insigne de chevalier de la Légion d’honneur. Le cercueil a ensuite quitté la cour de la préfecture de police, au son de la marche funèbre de Chopin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s