Fusillade des Champs Elysées : ce que l’on sait 

Un homme a ouvert le feu sur des policiers sur les Champs-Elysées, à Paris,ce  jeudi 20 avril . La fusillade a provoqué la mort de l’un des policiers visés et en a blessé deux autres. L’assaillant a, lui, été abattu par des tirs de riposte des forces de l’ordre. Très rapidement, l’attaque a été revendiquée par l’Etat islamique via un communiqué diffusé par son organe de propagande Amaq : « L’auteur de l’attaque des Champs-Elysées dans le centre de Paris est Abu Yussef le Belge, et c’est un des combattants de l’Etat islamique. » « L’identité de l’attaquant est connue et a été vérifiée », a assuré François Molins, procureur de la République de Paris, assurant cependant qu’il s’agissait d’un Français, sans donner plus de détails pour ne pas perturber l’enquête ouverte par le parquet antiterroriste. Les enquêteurs cherchent notamment à savoir « s’il a bénéficié ou pas de complicités », a précisé François Molins. Dès jeudi soir, quelques heures après les faits, une perquisition a été réalisée à Chelles en Seine-et-Marne, chez le titulaire de la carte grise du véhicule qui a servi à l’attaque. Il s’agit d’un Français de 39 ans.

L’homme était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers et avait été arrêté le 23 février, avant d’être remis en liberté par la justice faute de preuves suffisantes, selon des sources proches de l’enquête. Il avait déjà été condamné en 2005 à quinze ans de réclusion pour tentatives d’homicide volontaire sur un policier, un élève gardien de la paix et le frère de celui-ci, en Seine-et-Marne.Une perquisition a été menée jeudi soir dans ce département au domicile de l’assaillant, titulaire de la carte grise du véhicule utilisé pour l’attaque.

L’homme a semblé avoir agi seul lors de l’agression, et des investigations sont en cours pour établir « s’il a bénéficié ou pas de complicités », a ajouté M. Molins.

Dans son communiqué, l’Etat islamique fait pourtant référence à Abu Yussef le Belge, qui n’est donc pas l’homme abattu sur les Champs-Elysées. Un individu a été signalé jeudi par les autorités belges, qui ont procédé à une perquisition au domicile d’un suspect à Anvers. Des armes, des cagoules ainsi qu’un billet de train à destination de Paris ont été découverts, mais pas l’homme qu’ils étaient venus chercher. Ce dernier est donc toujours dans la nature, activement recherché par la police française. Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre-Henry Brandet, a confirmé vendredi sur Europe 1 que les autorités françaises enquêtaient sur l’homme signalé par les autorités belges.

Prenant la parole d’un ton grave depuis l’Elysée, François Hollande s’est dit « convaincu » que la fusillade était « d’ordre terroriste », promettant d’être d’une « vigilance absolue » pour sécuriser la présidentielle, dont le premier tour se tient dimanche.Le Chef de l’Etat a annoncé qu’un « hommage national » sera rendu au policier tué.

 Un papier portant un message manuscrit prenant la défense de « Daech », l’organisation jihadiste Etat islamique (EI), a été retrouvé près du corps de l’assaillant qui a tué un policier jeudi soir sur les Champs-Elysées avant d’être abattu, a appris l’AFP vendredi de source proche de l’enquête.

Un Coran a également été retrouvé dans le véhicule où se trouvait Karim Cheurfi, un Français de 39 ans, lorsqu’il a pris pour cible les policiers, ont indiqué des sources proches de l’enquête. Comme l’a révélé BFMTV, un papier avec les adresses du commissariat de Lagny (Seine-et-Marne), de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et des adresses d’armureries a aussi été découvert dans la voiture, a indiqué l’une des sources.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s