Attaque du bus du Borussia Dortmund: La piste terroriste est privilégiée

La police allemande a interpellé un suspect de la mouvance « islamiste » dans l’enquête sur l’attaque à l’explosif qui a visé mardi l’équipe de football de Dortmund, a annoncé mercredi le parquet fédéral allemand. L’enquête en cours s’est concentrée « sur deux suspects appartenant à la mouvance islamiste », dont l’un d’eux « a été interpellé », a déclaré le parquet à la presse, en disant « partir du principe » que l’attaque de mardi avait une motivation « terroriste ».

 « Les appartements des deux suspects ont été perquisitionnés », a une représentante du parquet, Frauke Köhler. La magistrate a parlé d’une motivation très probablement « terroriste » pour l’acte commis mardi soir avant une rencontre de Ligue des Champions à Dortmund entre le club local et l’équipe de Monaco, qui a blessé un joueur espagnol et un policier. « Compte tenu des modalités opératoires on peut partir du principe qu’il s’agit d’une attaque à caractère terroriste », a jugé la procureure.
Elle a précisé que la police avait retrouvé sur les lieux du drame trois lettres identiques de revendication laissant penser à un attentat djihadiste. « Il en ressort qu’une motivation islamiste pour les faits est possible », a dit Frauke Köhler. Elle a confirmé que le texte réclamait que l’Allemagne cesse de participer à la lutte contre le groupe Etat islamique dans le cadre de la coalition internationale, en retirant en particulier ses chasseurs Tornados, qui opèrent depuis la Turquie vers la Syrie.Selon le journal Süddeutsche Zeitung, les chaînes WDR et NDR ainsi que l’agence DPA, la lettre retrouvée sur les lieux est écrite « au nom d’Allah, le clément le miséricordieux », évoque la participation de l’Allemagne à la coalition contre l’EI ainsi que l’attentat sur un marché de Noël de Berlin en décembre.
La chancelière allemande Angela Merkel a été « horrifiée » par la « répugnante » attaque à l’explosif mardi soir contre l’équipe de football de Dortmund, a indiqué mercredi son porte-parole Steffen Seibert.

« Comme les habitants de Dortmund et des millions d’autres personnes, la chancelière a été horrifiée par la nouvelle de l’attaque contre le bus du BVB », a-t-il dit à la presse, promettant que les enquêteurs « feraient tout pour retrouver et traduire en justice le ou les coupables ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s