Manuel Valls annonce qu’il votera pour Emmanuel Macron dès le premier tour de La présidentielle 

Manuel Valls votera pour Emmanuel Macron dès le premier tour à l’élection présidentielle, a annoncé l’ancien Premier ministre et finaliste défait de la primaire socialiste face à Benoît Hamon, disant « ne vouloir prendre aucun risque pour la République » face au niveau élevé du Front National.Interrogé sur BFMTV/RMC sur le fait de savoir s’il allait voter pour le candidat d’En Marche ! après avoir progressivement rompu avec le candidat socialiste depuis fin janvier, Manuel Valls a répondu : « Oui, parce que je pense qu’il ne faut prendre aucun risque pour la République. Donc je voterai pour Emmanuel Macron (…). Je prends mes responsabilités ».

Non, je ne voterai pas Benoît Hamon le 23 avril », a-t-il d’abord affirmé.

Et d’ajouter: « Oui, je voterai Emmanuel Macron le 23 avril car il ne faut prendre aucun risque pour la République. « Ça n’est pas un ralliement, c’est le choix de la raison » « .

« L’intérêt supérieur du pays va au-delà des règles d’un parti »

« Je n’accepte pas la marginalisation de la gauche de gouvernement, progressiste, réformiste », a expliqué Manuel Valls.

Avant de poursuivre: « Je suis convaincu que le Front National est plus haut que ce que nous annoncent les sondages. « J’espérais écarter Marine Le Pen du second tour mais il ne faut prendre aucun risque » « 

« Quoi qu’il arrive, le FN sera présent au 2nd tour », a-t-il estimé.

Et de rappeler: « Aujourd’hui, Emmanuel Macron n’est pas encore qualifié pour le deuxième tour, il n’est pas élu »

« Si Francois Fillon était face à Marine Le Pen au second tour, je prendrais mes responsabilités », a également précisé Manuel Valls.

« Je crains une très forte abstention », a-t-il confié .

« J’ai été acteur du quinquennat, ministre de l’Intérieur, Premier ministre, et j’en suis fier ! » , a lancé clairement Manuel Valls.

Et d’affirmer: « Oui, la page de ce quinquennat est en train de se tourner »

« Le Parti Socialiste ne sera jamais plus comme il l’a été avant après cette élection présidentielle », a-t-il assuré.

A la question de savoir s’il y a un « cabinet noir », Manuel Valls a affirmé: « Non, c’est une stratégie de démolition de François Fillon ».

Et d’ajouter qu' »il a pris sa famille politique en otage (…) il ne lui a pas rendu service »

Invité sur Europe 1, le candidat d’En Marche ! a répondu à ce soutien en remerciant Manuel Valls. Il a néanmoins insisté sur le « renouvellement des visages » et des « méthodes ». 

« Je pense que ça traduit ce que j’avais indiqué il y a plusieurs mois, c’est-à-dire que les primaires n’étaient pas en situation de regrouper l’ensemble de la gauche, et cela traduit le fait que les sociaux-démocrates et les femmes et les hommes de gauche responsables sont prêts à s’inscrire dans une démarche qui est la mienne », a analysé à chaud l’ancien ministre de l’Économie. Après le ralliement du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, c’est un nouveau soutien de poids pour Emmanuel Macron. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s