Éliminatoires Coupe Du Monde : Le Brésil poursuit son cavalier seul, L’Argentine peine 

La 13ème journée de la compétition préliminaire de la zone Amérique du Sud pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 a resserré les positions en tête. Les six équipes qui se tiennent en cinq points vont à présent devoir se battre pour quatre sésames et une place en barrages.Le Brésil a poursuivi son cavalier seul, jeudi en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Vainqueur avec la manière en Uruguay (4-1), il a enchaîné une septième victoire consécutive, du jamais-vu dans sa glorieuse histoire, pour conforter sa première place du classement dans la zone AmSud. La Seleçao a fait un grand pas vers la qualification pour le prochain Mondial en Russie.

Malgré l’ouverture du score rapide d’Edinson Cavani sur penalty (9e), les joueurs de Tite n’ont pas paniqué. Ils ont ensuite égalisé rapidement par Paulinho, d’une frappe fulgurante (18e), avant que le milieu du club chinois de Guangzhou Evergrande n’offre la victoire aux siens en réalisant un triplé (51e et 90e+2). Neymar a aussi participé à la fête en inscrivant le troisième but auriverde (75e), après un mauvais renvoi adverse.l’Argentine a peiné contre le Chili. Même si elle a gagné (1-0), l’Albiceleste n’a pas franchement fait forte impression devant son public. Elle s’en est remise à son capitaine Lionel Messi, auteur d’un penalty (16e), pour s’imposer et assuré l’essentiel. Grâce à cette victoire précieuse, l’Albiceleste grimpe à la troisième place du classement de la zone AmSud et revient à un point de l’Uruguay, en éliminatoires du Mondial 2018.

L’un des principaux bénéficiaires de ce résultat est la Colombie, vainqueur étriqué de la Bolivie à domicile après une piètre prestation. James Rodríguez, meilleur réalisateur des années José Pekerman avec 18 unités, a inscrit au rebond d’un penalty manqué dans les dernières minutes, le seul but de la rencontre.

Le Paraguay a su profiter des erreurs du gardien équatorien Esteban Dreer pour arracher trois points dont il avait grand besoin. Bruno Valdez et Junior Alonso ont marqué pour les Albirrojos et Felipe Caicedo, sur penalty, a réduit la marque pour les visiteurs, qui retombent à la cinquième place. Cela faisait depuis septembre 2016 que les Andins ne sortaient pas des positions donnant lieu à une qualification directe.
Le Pérou a laissé passer l’une de ses dernières chances en se contentant d’un match nul (2-2)au Venezuela. Même s’il est parvenu à remonter un (0-2)grâce aux buts d’André Carillo et de Paolo Guerrero, il pointe désormais à cinq longueurs des barrages. Mikel Villanueva et Rómulo Otero avaient ouvert le score pour la Vinotinto.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s