Éliminatoires Coupe Du Monde 2018 : L’Espagne s’impose aisément,L’Italie maintient le cap 

L’Espagne a trouvé son rythme. Leader du groupe G, à la lutte avec l’Italie, elle s’est largement imposée contre Israël (4-1).L’ouverture du score avait été signée par David Silva, dès la 14e, à la suite d’un service d’Alba. Le milieu de Manchester City est déjà le quatrième meilleur buteur de l’histoire de la Roja avec 29 réalisations et rejoins l’emblématique Fernando Hierro. Il a également échoué sur le poteau à la (57e).Thiago Alcantara très en vue dans cette Rencontre a tiré sur la barre à la (5e) avant d’être à l’origine des buts de Vitolo (45e),le numéro 11 de la Roja reçoit la passe inspirée d’Alcantara et frappe du droit à ras de terre malgré la présence de Tzedek. La main molle, Marciano ne fait que freiner la balle qui franchit la ligne (2-0).Dominatrice, l’Espagne mène de deux buts face à Israël grâce à David Silva et Vitolo. Malmené dans les duels, sauvé par sa barre devant Thiago Alcantara (6e), Israël s’est montré mordant en contre-attaque avec Zahavi, (2e, 7e, 24e) et Refaelov (44e).Diego Costa prend de la hauteur au second poteau pour reprendre le corner rentrant d’Alcantara, sa tête piquée de près mystifie Marciano, pourtant bien placé (51e)Israël, qui a perdu Tibi et Ben chaim sur blessure, a affiché un déficit technique criant même si Refaelov a obligé De Gea à une parade superbe (44e) avant de battre le gardien de MU (71e),Natkho, au coup franc excentré à gauche, cisèle son centre du droit vers le coeur de la surface. Le coup de tête aérien de Gershon est dévié par De Gea sur son poteau ! Refaelov suit bien et conclut d’une lourde frappe sous la barre !(76e) L’Espagne contre-attaque depuis le rond central avec une remontée de balle de Diego Costa. Aspas sert de relais à l’entrée de la surface et décale à gauche pour Isco, buteur avec son tir écrasé du droit au premier poteau ! (88e). L’Espagne dispose aisément d’Israël avec quatre buteurs différents et soigne sa différence de buts pour consolider son leadership du groupe G. Trop limités malgré l’envie, les Israéliens chutent après trois succès de rang, Refaelov a sauvé l’honneur.Pour le 1000e match de sa carrière, Gianluigi Buffon a pu, comme il en a souvent l’habitude, exulter au coup de sifflet final. De joie, évidemment, de soulagement, sans doute un peu aussi. Car l’Italie ne s’est pas forcément rendu la tâche facile pour se défaire de l’Albanie (2-0), lors de la 5e journée des qualifications à la Coupe du monde 2018.

Dans un match interrompu une dizaine de minutes à Palerme après des jets de fumigènes de la part des supporters albanais, la Nazionale a rapidement ouvert le score sur un penalty provoqué par Belotti et transformé par De Rossi.(1-0,12e). En difficulté à plusieurs reprises devant les offensives albanaises, la Nazionale a assuré son succès dans les vingt dernières minutes, Immobile doublant la mise à bout portant, Sur un centre tendu de Zappacosta, côté droit, vers le deuxième poteau, l’attaquant de la Lazio se fait oublier et place une tête croisée qui entre avec l’aide du poteau. Le break est fait.(2-0, 71e).L’italie reste au contact de l’Espagne grâce à cette victoire méritée mais difficile à acquérir pour la 1000e de Buffon en pro. Les Albanais n’ont pas su saisir leur chance en première période et voient leurs chances de qualification compromises.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s