Hommage aux victimes de l’attentat de Londres 

Au lendemain de l’attentat qui a frappé le cœur de Londres mercredi matin, quelques centaines de Londoniens se sont rendus à Trafalgar Square pour rendre hommage aux victimes de l’attaque terroriste qui s’est déroulée près du Palais de Westminster.
Bougies et bouquets ont été déposés sur la célèbre place de la capitale anglaise, avant que le maire, Sadiq Khan, ne prenne la parole. Des pancartes proclamaient également « Nous n’avons pas peur » ou encore « Amour pour tous, haine pour personne ».

La circulation avait été déviée et la place emblématique de Londres était étrangement calme à la tombée de la nuit. La foule, à laquelle la ministre de l’Intérieur Amber Rudd et le maire de Londres Sadiq Khan se sont adressés, a observé une minute de silence avant la fin du rassemblement. « Cela nous a vraiment émus d’entendre qu’un (policier) avait été attaqué et j’ai pensé qu’il serait bon de venir témoigner ma solidarité à toutes les personnes concernées », a déclaré Gary Hunnam, un Londonien de 28 ans dont le partenaire est policier.Un policier figure au nombre des personnes décédées. « J’ai de nombreux amis et parents qui travaillent à cinq minutes d’ici, alors ça fait réfléchir », a dit Helen Pallot, 26 ans, un bouquet de fleurs à la main. Alors que des bénévoles allumaient des bougies, un groupe de musulmans tenait une pancarte où l’on pouvait lire : « Amour pour tous, haine pour personne ».Ces événements n’ont rien à voir avec la religion (…). C’est du terrorisme pur », a déclaré l’un d’eux, un étudiant de 23 ans nommé Ali Raza. Plus loin, un homme était venu avec une autre pancarte proclamant: « Londres ne sera jamais vaincue. »À quelques centaines de mètres de là, plusieurs centaines de Londoniens ont afflué sur Trafalgar Square pour rendre hommage aux victimes, à l’appel du maire travailliste Sadiq Khan. Un groupe allume des bougies à côté de l’une des fontaines de la place.Cinq jeunes Britanniques arborent un t-shirt bleu sur lequel il est écrit : « Je suis musulman, posez-moi des questions ». « Nous voulons que les gens comprennent ce qu’est l’islam », explique l’un d’entre eux, Mudabbir Khalid. Un peu plus loin, des militants de l’ONG musulmane Muslim Aid ont eux aussi tenu à se montrer. « Nous n’avons pas peur », est-il écrit sur leurs pancartes. La foule écoute respectueusement Craig Mackey, le chef de la Metropolitan Police, rendre hommage au policier de 38 ans tué par le terroriste. Devant la National Gallery, dont les drapeaux ont été mis en berne, la ministre de l’Intérieur Amber Rudd dit à son tour quelques mots et passe la parole au maire de Londres. Les Londoniens ne se laisseront « pas abattre » par le terrorisme et « se dresseront pour défendre leurs valeurs », déclare Sadiq Khan sous les applaudissements.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s