NBA : 5 à la suite pour Golden State, San Antonio à l’affût 

Les Golden State Warriors, leaders de la Conférence Ouest, ont remporté mardi leur cinquième victoire d’affilée en NBA à Dallas face aux Mavericks (112-87) tandis que leurs dauphins, les San Antonio Spurs, sont allés s’imposer sur le parquet des Minnesota Timberwolwes (100-93).L’écart de niveaux entre les Warriors et les Mavericks était trop criant mercredi soir pour espérer voir Dallas s’imposer à domicile. En s’appuyant sur une excellente réussite au tir (55,1% et 43,3% à trois points) et une circulation du ballon très appréciable (34 passes décisives), Golden State a remporté une large victoire (112-87), la cinquième consécutive, pour conserver une marge d’avance sur les San Antonio Spurs à la première place à l’Ouest (57v-14d). Les visiteurs ont fait la différence dans le deuxième quart (34-20), après un premier acte accroché (30-28).

Les Mavs de Seth Curry (10 pts) et Dirk Nowitzki (16 pts, 9 rbds) n’ont jamais trouvé les solutions en attaque (35,9%) et ont rapidement lâché prise, permettant aux deux coaches d’économiser leurs stars sur une fin de saison régulière qui devrait être éprouvante. Klay Thompson a terminé meilleur marqueur du match (23 pts), bien aidé par Stephen Curry (17 pts, 9 pds). Les Warriors sont devenus les premiers à remporter au moins 28 matches à l’extérieur sur trois saisons consécutives.De leur côté, les Spurs, plus proches rivaux des Warriors, ont dû batailler dur pour se défaire des Timberwolwes.les San Antonio Spurs ont tenu le coup en fin de match pour glaner un deuxième succès de rang et rester à portée de Golden State (54v-16d). Comme souvent, Kawhi Leonard (22 pts, 4 pds) et LaMarcus Aldridge (26 pts, 5 rbds) ont fait l’essentiel pour leur équipe. L’ailier a inscrit 20 points après la pause. Un apport plus que bienvenu puisque les Spurs étaient alors menés de neuf points (42-51, 24e). Une fois repassés en tête, les visiteurs ont cru voir leur chance tourner lorsque Kawhi Leonard a été contraint de rejoindre le banc après avoir reçu un coup au visage (88-80). Les Timberwolves en ont profité pour revenir à 93-92 mais le retour en jeu de Leonard a permis à San Antonio d’assurer le coup

Dans la Conférence Est, DeMar DeRozan a fait le show avec ses 42 points qui ont permis aux Toronto Raptors de prendre le meilleur d’un cheveu (122-120 a.p.) sur les Chicago Bulls dans un match très physique. Une altercation entre Robin Lopez de Chicago et Serge Ibaka de Toronto a en effet enflammé le troisième quart-temps avec une exclusion des deux joueurs qui ont provoqué une bagarre générale. Lopez a terminé avec 12 points tandis qu’Ibaka en a totalisé 16 avant l’incident.Les Bulls sont apparus en position de l’emporter quand ils ont creusé un écart de 15 points dans le troisième quart-temps. Mais les Raptors se sont déchaînés pour revenir autour d’un DeRozan en état de grâce. A Miami, le Heat a fait la loi devant Phoenix (112-97) avec un bon Hasan Whiteside, auteur de 23 points. Celui-ci a dû toutefois quitter le jeu dans le quatrième quart-temps en raison d’une coupure à un doigt qui a nécessité la pose de 13 points de suture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s