Les forces irakiennes ont repris plus d’un tiers de la partie ouest de Mossoul

Les forces irakiennes ont repris plus d’un tiers de la partie ouest de Mossoul (Irak) aux djihadistes de l’organisation Etat islamique, a indiqué dimanche le général Maan al-Saadi. « Plus d’un tiers de la rive droite [du Tigre] se trouve sous le contrôle de nos unités », a déclaré le haut responsable militaire.Depuis le 19 février, les forces irakiennes progressent à partir du sud de Mossoul et ont repris plusieurs quartiers à l’EI pour s’approcher de la vieille ville. Cette avancée est la seconde grande phase de l’opération lancée le 17 octobre par les forces irakiennes appuyées par la coalition internationale sous commandement américain.

L’objectif est de reprendre la totalité de la deuxième ville irakienne, conquise en juin 2014 par Daesh au cours d’une offensive éclair qui lui avait permis de s’emparer de vastes pans du territoire irakien à l’ouest et au nord de Bagdad.

Cette opération a permis la « libération » de la partie est de la ville fin janvier mais la reprise de la rive ouest, où se concentre la majeure partie de la population, est considérée par les autorités comme la bataille la plus ardue.Le groupe État islamique est pris dans l’étau en Syrie et en Irak. L’armée américaine a déployé un nombre d’hommes plus important pour soutenir les forces arabo-kurdes, qui ont franchi l’Euphrate et obligé les chefs de Daech à fuir leur fief de Raqqa en Syrie.Les civils fuient les combats à Mossoul.De l’autre côté de la frontière, en Irak, l’armée irakienne poursuit son avancée dans la partie ouest de Mossoul. Environ 2 000 djihadistes seraient encore retranchés dans la vieille ville, alors que les civils continuent à quitter les lieux. « Nous vivions dans des conditions difficiles, opprimés, assoiffés, affamés », dit l’un d’entre eux. Alors que la bataille fait rage à Mossoul, près de Raqqa elle se prépare activement.

La phase d’encerclement est désormais pratiquement terminée avec une avancée particulièrement importante réalisée lundi par les milices locales. Avec l’aide des forces spéciales occidentales, elles ont pris le contrôle de l’autoroute à l’ouest de Raqqa, un axe stratégique qui permet aux djihadistes de circuler entre l’Irak et la Syrie.

Jeudi, les Américains ont commencé à déployer 400 Marines sur une base avancée qui a été installée au plus près de Raqqa. Cette base, contenant une solide batterie d’artillerie, avec des canons de très gros calibre, devrait permettre de soutenir la progression des assaillants par tous les temps à la différence de l’appui aérien. Car les avions ne peuvent pas voler pas quand les conditions météos sont trop mauvaises, or il faut pouvoir garantir un soutien permanent aux combattants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s