Champions League : Barcelone héroïque élimine le PSG 

Trois semaines après avoir réalisé l’un des plus gros exploits de son histoire, le PSG a vécu l’un de ses pires cauchemars. Vainqueur autoritaire à Paris au match aller (4-0), le club champion de France s’est sabordé au Camp Nou, ce mercredi, pour concéder une défaite  (1-6), qui l’élimine de la Ligue des champions. À deux minutes de la fin du temps réglementaire, les Parisiens avaient encore pourtant de la marge. Le but inscrit par Edinson Cavani (62e) leur offrait un crédit. Mais de façon incrompréhensible, les joueurs d’Unai Emery ont capitulé . Et ce qui devait arriver, arriva.Le match avait on ne peut plus mal commencé pour les hommes d’Unai Emery. Dès la troisième minute, la défense parisienne dégage mal un ballon aérien dans sa surface. Luis Suarez en profite pour placer un subtil coup de tête qui lobe un Kevin Trapp mal inspiré. Un but gag qui en appellera d’autres pour le FCB. 

Le deuxième est marqué… contre son camp par Kurzawa. Iniesta profite d’une mauvaise protection de balle de Marquinhos et se la fait chiper par le capitaine adverse. Dos au but ce dernier talonne dans l’espoir qu’un de ses coéquipiers récupère cette passe aveugle. Ce sont finalement Kevin Trapp et le latéral français qui se gênent et envoient le ballon au fond des filets.Le pire dans tout ça, c’est que Messi semblait encore absent, comme à Paris. Mais le génie argentin s’est réveillé après la pause pour réduire encore l’écart, sur un penalty offert par Meunier (50e).

Á 3-0, on donnait alors peu de chances aux Parisiens, complètement perdus et désorganisés, de se qualifier. Mais l’espoir est revenu grâce son buteur providentiel, Edinson Cavani. À la réception d’un coup franc rapidement joué, et d’une remise de Kurzawa, l’Uruguayen a cru marquer le but suffisant pour envoyer les siens en quarts (64e). Tout le monde l’a cru. Le Barça devait alors presque tout recommencer. Et l’impensable arriva !!!!!!

D’un maître coup-franc, Neymar fige Trapp sur sa ligne. Son enroulé embrasse la lucarne du gardien allemand mais là-encore rien n’est fait(88e). Il reste les cinq minutes du temps additionnel et les champions d’Europe en titre doivent encore marquer deux fois. L’attaquant brésilien profite d’un penalty généreux accordé sur une faute de Marquinhos pour envoyer les 90.000 spectateurs dans un état second(91e). Puis Sergi Roberto réalise l’impensable en marquant le sixième but de son équipe.(95e)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s