Le NBA All Star 2017

C’est parti pour le NBA All-Star week-end à La Nouvelle Orléans ! Premier événement attendu, le Rising Stars Challenge, qui oppose une sélection mondiale à une sélection américaine de joueurs participant à leur première ou deuxième saison en NBA. Un duel qui a vu la sélection mondiale prendre le dessus sur les Américains (150-141).La partie s’est déroulée avec des défenses particulièrement passives et des joueurs désireux surtout de marquer des dunks ou des tirs longue distance. A ce petit jeu, l’équipe mondiale s’est révélée plus adroite dès la première mi-temps (77-66 à la pause) mais surtout en fin de partie sous l’impulsion de Jamal Murray, alors que l’équipe américaine recollait au score.Le Canadien a logiquement été sacré MVP du match.L’arrière de Denver, drafté l’été dernier en 7ème position, a inscrit 36 points (9/14 à 3 points) et délivré 11 passes décisives. Derrière lui, le Bahamien Buddy Hield (28 points) et le Letton Kristaps Porzingis (24 points, 10 rebonds) se sont également illustrés.Du côté des Américains, c’est Frank Kaminsky qui a terminé meilleur marqueur. L’intérieur de Charlotte a inscrit 33 points alors que Karl-Anthony Towns a réalisé un double-double (24 points, 11 rebonds).Le Skills Challenge 2017 du All-Star Game NBA a été remporté samedi soir par l’intérieur Kristaps Porzingis. Le pivot des New York Knicks a créé la surprise en éliminant tour à tour DeMarcus Cousins (Sacramento) puis Nikola Jokic (Denver) chez les «gros». Côtés extérieurs, Isaiah Thomas (Boston), finaliste l’année dernière, a été éliminé en demi-finale par Hayward, tombeur au premier tour de John Wall. La star du Jazz n’a rien pu faire face à Porzingis, qui a inscrit son tir à trois points sur sa première tentative. Le titre du parcours «technique» reste chez les intérieurs puisqu’en 2016 c’est Karl-Anthony Towns qui s’était imposé. Le concours à trois points a donc eu besoin d’une série supplémentaire pour finalement désigner un vainqueur. Lors de la finale à trois, Kyrie Irving et Eric Gordon ont terminé à égalité avec 20 points, devant Kemba Walker, moins performant que lors du premier tour (17 contre 19). Les joueurs des Cleveland Cavaliers et Houston Rockets ont donc dû recourir à une «prolongation». Cette fois, Eric Gordon s’est montré le plus adroit rentrant notamment douze tirs de suite au milieu de sa série (dont six «moneyball», ces balles à deux points chacune). Irving, passé avant lui, s’était arrêté à dix-huit, perdant totalement son rythme au milieu de la minute impartie pour tirer les vingt-cinq ballons avant de se reprendre sur la fin.Le concours de dunks du All-Star week-end 2017 ne restera pas dans les annales. Le manque d’originalité et les nombreux échecs y sont pour beaucoup. C’est finalement Glenn Robinson III qui est sorti vainqueur de ce concours. Régulier sur ses quatre tentatives, il s’est imposé en finale grâce à un dunk arrière réalisé au-dessus de trois personnes : Paul George, son coéquipier à Indiana, la mascotte des Pacers, ainsi que l’une des cheerleaders de la franchise. Son adversaire en finale, Derrick Jones Jr (Phoenix Suns), n’a pas réussi à l’inquiéter, manquant ses trois tentatives sur un dunk trop compliqué.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s