Ligue 1 : Nice renoue avec la victoire,Lyon se relance 

À Monaco, Nice avait montré ses limites (0-3) dans la course au titre samedi. Et pour ne pas lâcher prise, le Gym avait besoin de points face à Saint-Étienne ce mercredi, d’autant que ni l’ASM, en déplacement à Montpellier (2-1), ni Paris, vainqueur de Lille dans la douleur au Parc (2-1), n’en avaient perdu la veille. Sans Mario Balotelli, laissé sur le banc par Lucien Favre au coup d’envoi, les locaux ont ouvert le score sur leur première occasion (6e), un tir en demi-volée – et en pleine lucarne – de Cyprien après une succession de passes courtes dans la moitié de terrain stéphanoise.Invaincu sur sa pelouse en Ligue 1 cette saison, Nice a ensuite souffert pour conserver son avantage (1-0, score final). Romain Hamouma, qui avait trop croisé son tir dans la surface en début de match (19e), a même pensé obtenir un penalty après que Dalbert a détourné… du visage son tir à la 33e minute. Croyant voir une main du Niçois, l’arbitre a d’ailleurs sifflé pour le sanctionner, avant de revenir sur sa décision. 

Pas découragée, l’ASSE a accentué son pressing dans la moitié de terrain azuréenne en milieu de seconde période, mais Cardinale, d’abord sorti dans le bon timing devant Hamouma (52e), a ensuite brillamment repoussé une frappe de Roux (71e), pas attaqué à l’entrée de la surface. Dopé par l’entrée de sa recrue hivernale Mounir Obbadi, dont c’était la première convocation, Nice aurait même pu doubler la mise dans le dernier quart d’heure : Cyprien a manqué le doublé sur un centre en retrait de Plea (76e) avant que ce dernier, à son tour servi par Eysseric (80e), ne frappe de peu à côté dans la surface.

Public clairsemé, ambiance morose et supporters en colère : Lyon a donné la bonne réponse et mis un terme à une série de trois défaites de rang, mercredi, au Parc OL en s’imposant facilement (4-0), face à Nancy en match de la 24ème journée de Ligue 1. 

Mathieu Valbuena avait lancé Cornet d’une transversale millimétrée (18e), adressé plusieurs centres dangereux dans la surface (21e, 27e, 33e) et surtout ouvert le score (38e), d’une superbe frappe enroulée. Pas perturbé par sa sortie prématurée, l’OL a doublé la mise cinq minutes plus tard, Fekir exploitant avec adresse un travail précieux de Lacazette en pivot (43e). Allergique au top 10, Nancy ne s’était créé qu’une occasion franche, Dalé butant sur Lopes (32e). Et le promu n’a pas troublé davantage la sérénité lyonnaise en seconde période, les locaux ajoutant même rapidement deux buts supplémentaires (4-0) par Lacazette (54e, s.p.) et Depay (58e), servi dans l’intervalle par Gonalons. Une première pour la recrue hivernale néerlandaise sous son nouveau maillot rhodanien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s