Coupe de France : Paris se qualifie sans difficulté,Monaco dans la douleur 

Le Paris SG s’est qualifié sans difficulté pour les huitèmes de finale de la Coupe de France en allant gagner à Rennes (4-0) mercredi, avec un Julian Draxler auteur d’un doublé.Après la déception causée par le nul concédé dans les dernières secondes au Parc, dimanche contre Monaco (1-1), les hommes d’Unai Emery se sont vite remis dans le sens de la marche.  Sa défense, bien que remaniée (Aurier, Maxwell et Kimpembe titulaires), n’a pas été mise à l’épreuve en première période.Et le double tenant du titre, d’abord freiné par son déchet technique dans la moitié de terrain bretonne, a fait la différence peu avant la demi-heure .Parfaitement lancé dans la profondeur par Thiago Motta,Julian Draxler a d’abord devancé son garde du corps, Dimitri Cavaré, à la course et fait preuve d’un grand sang-froid et d’un soupçon de réussite, en piquant sa balle au dessus de Benoît Costil, avant qu’elle n’aille toucher le poteau et finalement entrer (0-1, 27e).Dix minutes plus tard,Thiago Motta était au départ de l’action du break, Lucas coupant finalement la trajectoire d’un centre long de Ben Arfa au second poteau (37e). Rennes apathique devant, il fallait ensuite la vigilance de Costil devant le même Ben Arfa (43e) puis Draxler (44e) pour que les visiteurs n’aggravent pas le score avant la pause.

Plus incisifs au retour des vestiaires, les joueurs de Christian Gourcuff auraient pu relancer l’intérêt de la rencontre à l’heure de jeu, mais ni Sio, dont la frappe lointaine a été captée sans difficulté par Areola (60e), ni Prcic, en force à l’entrée de la surface (63e), n’ont concrétisé la brève domination rennaise. Pire, le PSG a même inscrit deux buts supplémentaires, par l’intermédiaire de Draxler (67e),servi sur son côté gauche, il a repiqué dans l’axe et marqué d’une frappe décroisée à ras de terre imparable (0-3), avant d’être remplacé dans la foulée par Javier Pastore, qui n’avait plus joué depuis mi-novembre.Malicieux,Javier Pastore a rapidement joué un coup franc dans le rond central (90e), lançant ainsi seul le même Ben Arfa vers le quatrième but,la première depuis le Trophée des Champions en août !!!!! 

Monaco, leader de Ligue 1, s’est qualifié dans la douleur en 8ème de finale de la Coupe de France en battant Chambly, club de National, 5 à 4 après prolongation au terme d’un match fou qui a vu les Picards remonter un déficit de 3-0 pour arracher la prolongation, mercredi à Beauvais.

Alors que l’ASM se dirigeait vers un succès tranquille après des buts de Carrillo (à la 17ème minute), Lemar (35ème) et Mbappé (48ème), Chambly a signé une superbe remontée ponctuée par un but de Soubervie (90ème+3) pour arracher 30 minutes supplémentaires. Mais N’Doram (96ème) et Glik (103ème) lui ont répondu pour éviter aux Monégasques une bien mauvaise surprise.
Les résultats 

Mardi:

Sarreguemines (CFA2) – Niort (L2) 0-3

Bordeaux (L1) – Dijon (L1) 2-1

Le Poiré-sur-Vie (DH) – Strasbourg (L2) 0-1

Lille (L1) – Nantes (L1) 1-0

US Quevilly (NAT) – Marseille Consolat (NAT) 3-0

Châteauroux (NAT) – Lorient (L1) 2-3 a.p.

Bergerac (CFA) – Lens (L2) 2-0

Marseille (L1) – Lyon (L1) 2-1 a.p.


Mercredi:

Fréjus St-Raphaël (CFA) – Prix-lès-Mézières (CFA2) 1-0

CA Bastia (NAT) – Nancy (L1) 2-0

Les Herbiers (NAT) – Guingamp (L1) 1-2 a.p.

FC Chambly (NAT) – Monaco (L1) 4-5 a.p.

US Avranches (NAT) – Fleury 91 FC (CFA) 1-0

Auxerre (L2) – Saint-Etienne (L1) 3-0 a.p.

Angers (L1) – Caen (L1) 3-1

Rennes (L1) – Paris SG (L1) 0-4 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s