Attentat dans une mosquée de Québec 

Au moins six personnes ont été tuées dimanche et huit autres blessées dans une fusillade dans une mosquée de la ville de Québec, au Canada, au moment des prières du soir, a dit à des journalistes le président du lieu de culte, Mohamed Yangui. Deux suspects ont été arrêtés, a annoncé la police de la ville. Le Premier ministre canadien annonce qu’il s’agit d’un « attentat terroriste ».Une quarantaine de personnes rassemblées à l’intérieur. Le centre culturel musulman se trouve dans le « Petit Maghreb », un quartier populaire de Québec, très tranquille où les personnes d’origine marocaine, tunisienne, algérienne viennent faire leurs courses. Selon le directeur de la mosquée qui n’était pas présent lors de la fusillade, cité par Radio Canada, une petite centaine de fidèles étaient rassemblés. Au rez-de-chaussée, les hommes prient. A l’étage, ce sont les femmes et les enfants.

Peu après 20h heure locale dimanche (lundi 02h à Paris), deux hommes auraient pénétré dans le centre culturel avant d’ouvrir le feu sur les fidèles au hasard. Un autre témoin a dit avoir vu jusqu’à trois agresseurs tirer sur une quarantaine de personnes rassemblées à l’intérieur du centre culturel islamique du quartier de Sainte-Foy. 

Deux suspects arrêtés. Une vaste opération policière a été lancée après la fusillade. Un témoin cité par Reuters rapporte avoir vu des forces de police lourdement armées entrer dans la mosquée. Le porte-parole de la police Etienne Doyon n’a pas précisé si un agresseur se trouvait encore à l’intérieur du bâtiment. Un périmètre de sécurité a été établi autour du centre culturel islamique toujours en place à 5h30 (heure de Paris). Les habitants ont été évacués et les lignes de bus détournées.Deux hommes ont été arrêtés après une longue course-poursuite. Un tout près du centre islamique, l’autre à des kilomètres, près du pont d’Orléans.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a condamné lundi un « attentat terroriste » après que deux hommes ont tiré sur des fidèles à la fin de la prière à la mosquée de Québec, faisant cinq morts.

« Nous condamnons cet attentat terroriste dirigé contre des musulmans se trouvant dans un lieu de culte et de refuge », a déclaré Justin Trudeau dans un communiqué. Le chef du gouvernement canadien a exprimé ses « sincères condoléances à la famille et aux amis des personnes décédées » et a souhaité « un prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés ».

 « La diversité est notre force et, en tant que Canadiens, la tolérance religieuse est une valeur qui nous est chère », a déclaré Justin Trudeau dans un communiqué. « Les musulmans canadiens constituent un élément important de notre tissu national, et des gestes insensés comme celui-là n’ont pas leur place dans nos communautés, nos villes et notre pays », a-t-il ajouté.

« À la suite de cet acte terroriste, j’ai demandé à l’Assemblée nationale de mettre en berne notre drapeau du Québec », a indiqué sur son compte Twitter le chef du gouvernement de la province francophone canadienne, Philippe Couillard.

Publicités

Une réflexion sur “Attentat dans une mosquée de Québec 

  1. Pingback: REBLOG – Social Media Cameroun

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s