Ligue 1 : Le PSG accroché par Monaco 

Ce match entre Paris et Monaco était attendu comme l’un des plus spectaculaires de la saison puisqu’il opposait les deux meilleures attaques du championnat. Les téléspectateurs peuvent être un poil déçu du spectacle proposé. Les charnières centrales ont, des deux côtés du terrain, pris le dessus sur les attaques. La paire Marquinhos-Thiago Silva a été impériale tout au long de la rencontre.

Monaco n’a plus été battu au Parc des Princes depuis dix ans. La statistique court toujours. Dimanche soir, en clôture de la 22e journée de Ligue 1, le PSG a cru vaincre le signe indien grâce à un but de l’inévitable Edinson Cavani, sur penalty. Mais c’était sans compter sur la détermination monégasque. Et c’est Bernardo Silva, l’homme fort de la Principauté, qui a sauvé les siens, dans les arrêts de jeu (1-1).

Chacune des deux équipes a eu sa période. Paris a dominé la première mais de manière stérile.Cavani reprend en première intention un ballon en reprise de volée du pied gauche mais sa tentative est trop enlevée.(10eme).Monaco réagit par  Thomas Lemar qui envoi une frappe enroulé vers la lucarne droite de Trapp mais ça frôle le poteau.(12ème)Le PSG répond dans la foulée avec Cavani qui décale Draxler. L’enroulé de l’Allemand est contré par Sidibé.(13eme).Thomas Meunier centre au premier poteau pour Edinson Cavani. La tête de l’attaquant est capté par Danijel Subasic.(20 ème).Juste avant La mi temps il faut un excellent Subasic pour une double parade face à Lucas puis Cavani.. Paris pousse en cette fin de première période.(42ème) 

Au retour des vestiaires, les joueurs de la Principauté ont pris les choses en main et se sont créés les plus belles occasions.Falcao (46e), Lemar (48e et 60e) et Bakayoko (65e) ont fait douter la défense parisienne, qui a dû s’adapter avec le remplacement de Trapp (blessé à la cuisse gauche) par Areola (50e). Avec l’entrée de Di Maria à la place de Lucas à l’heure de jeu, Paris a repris le jeu à son compte. L’Argentin (69e) et Draxler (72e) ont tenté mais c’est finalement sur un centre de Meunier et une faute de Sidibé sur Draxler que Paris a pu prendre l’avantage, Cavani transformant le penalty (81e, 1-0).Le PSG peut s’en vouloir. Quand Cavani a transformé le penalty obtenu par Draxler (81e minute), il pensait avoir fait le plus dur et le retard de trois points qui le séparaient de l’ASM avant la partie. Mais le talentueux Bernardo Silva a égalisé (90e+3) pour son équipe dans le temps additionnel et replace ainsi son équipe sur le fauteuil de leader du championnat de France de Ligue 1.

Cela ne le consolera peut-être pas après le match nul contre Monaco (1-1), mais en ouvrant le score dimanche soir, Edinson Cavani a doublé Pedro Miguel Pauleta dans l’histoire des buteurs du PSG. Avec 110 buts, l’Uruguayen est désormais seul deuxième dans ce classement honorifique. Prochain objectif pour Cavani: les 156 réalisations de Zlatan Ibrahimovic.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s