Benoît Hamon sera le candidat soutenu par le Parti socialiste à l’élection présidentielle 

La primaire du PS et de ses alliés a connu son épilogue dimanche, après le second tour de scrutin. Les premiers résultats provisoires, annoncés par Thomas Clay, le président de la Haute autorité, ont confirmé les pronostics. C’est donc Benoît Hamon qui sera le candidat soutenu par le PS à l’élection présidentielle. Le député des Yvelines s’est imposé nettement face à son adversaire, l’ex-Premier ministre Manuel Valls.La Haute autorité de la primaire de la gauche annonce une victoire de Benoît Hamon avec 58,65% des suffrages, contre 41,35% pour Manuel Valls.Un résultat logique, puisque Benoît Hamon était arrivé nettement en tête au premier tour, avec plus de 36% des voix, et qu’il avait reçu le soutien immédiat d’Arnaud Montebourg, qui pesait plus de 17,5% des suffrages. Manuel Valls, malgré un entre-deux-tours particulièrement offensif, n’a donc pas réussi à) inverser la tendance.Les deux candidats, au programme et à la vision très différente, se sont opposés sur de nombreux sujets. Le député de l’Essonne, qui a été le premier à voter à Trappes, s’est notamment fait remarquer par sa proposition de revenu universel alors que l’ancien pensionnaire de Matignon veut être le candidat de la « feuille de paie ».

Manuel Valls prend la parole un peu avant 21 heures, depuis son QG. « Benoît Hamon l’a emporté nettement et je tiens chaleureusement à le féliciter. J’ai depuis toujours le sens de l’action collective et de la loyauté, je suis profondément attaché au respect des engagements pris », déclare-t-il, visiblement ému. « Benoît Hamon est désormais le candidat de notre famille politique. Je veux lui souhaiter bonne chance pour le combat qui est devant lui. »

Il ajoute : « Il est désormais le candidat de notre famille politique et il m’appartient de mener à bien la mission de rassemblement. je veux lui souhaiter bonne chance pour la campagne (…) Merci à tous ceux qui m’ont suivi depuis Argenteuil, Évry, Matignon, Beauvau (…) Les défaites font parties de la vie politique et de la démocratie. N’en portons aucun rancœur. J’aime trop la vie pour que la rancœur puisse chez moi l’emporter ».Nous devons rester mobilisés et vigilants »Nous refusons que le visage de Marine le Pen soit demain celui de la France. En conclusion Manuel Valls dit « Je reste convaincue que la gauche est forte quand elle se dépasse »

Au tour du vainqueur de prendre la parole. Fort de sa large victoire, Benoît Hamon estime qu’elle lui donne « une force considérable pour gagner cette élection présidentielle ». « Ce soir, la gauche relève la tête, elle veut gagner. » Benoît Hamon « adresse un salut sincère, chaleureux et amical à Manuel Valls ». Lors du débat d’entre-deux-tours, « nous avons su dire que nos différences ne seront pas irréductibles lorsqu’il s’agira d’affronter nos vrais adversaires », juge-t-il.Surtout, Benoît Hamon veut aller plus loin dans le rassemblement, appelant Yannick Jadot, candidat d’Europe Ecologie-Les Verts, et Jean-Luc Mélenchon, à « construire une majorité gouvernementale cohérente ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s