NBA : San Antonio enchaîne ,Russell Westbrook s’offre un record 

Malgré les absences de Paker, Gasol et Leonard, les San Antonio Spurs ont encore fait parler leur force collective pour s’imposer à l’Air Canada Center de Toronto (106-108). Privés de DeMar Derozan, les Raptors, pourtant 2e de la conférence Est, n’ont pas contenu les remplaçants des Spurs, notamment Lamarcus Aldridge (21 pts). San Antonio remporte son 20e match à l’extérieur, sur 24 disputés.Les Clippers ont vu Blake Griffin revenir de blessure (12 pts), mais, toujours privés de Chris Paul, ils se sont inclinés face à des Sixers qui vont de mieux en mieux (121-110). Sans Joel Embiid, les Sixers ont primé le collectif avec 6 joueurs à plus de 10 points, Nerlens Noel est le meilleur marqueur de son équipe avec 19 points.

Parmi les autres rencontres, Chicago a fait tomber Orlando (92-100), toujours privé d’Evan Fournier, grâce aux 21 points de Dwayne Wade et aux 20 points de Jimmy Butler. Emmenés par son duo All-Star Bradley Beal et John Wall, les Wizards ont dominé les Celtics d’Isaiah Thomas (25 pts, 13 passes) 123-108. Enfin Minnesota s’impose à Phoenix avec un buzzer beater d’Andrew Wiggins (111-112), Rudy Gobert et le Jazz ont chuté à Denver (103-93).
Le champion NBA en titre Cleveland traverse une passe difficile : malgré leur superstar LeBron James, remonté, les Cavaliers ont concédé face à Sacramento une troisième défaite d’affilée (116-112) mercredi.Cleveland reste en tête de la conférence Est (30 v-14 d), mais l’équipe de l’Ohio a perdu six de ses huit derniers matches, un bilan indigne d’un candidat au titre.

Les Warriors ont été accrochés jusqu’au début de la quatrième période, mais ils ont été irrésistibles en fin de match. Kevin Durant a inscrit 33 points, dont seize dans le 4e quart-temps, et Stephen Curry, de retour dans la ville où il a grandi et où son père a joué, a ajouté 28 points, dont deux tirs à trois points dans le « money time ». « Au cours d’une saison, il y a toujours des incidents et des défaites, mais cette équipe arrive rapidement à rebondir », s’est félicité Curry.

Russell Westbrook n’avait que quatre ans lorsque Larry Bird a mis un terme à sa carrière, en 1992. Mais le meneur du Thunder mesure sans difficulté la prouesse qu’il vient d’accomplir. Auteur de 27 points, 12 rebonds et 10 passes décisives dans la victoire (114-105) sur le parquet de New Orleans, mercredi, il a signé le soixantième triple-double de sa carrière, soit un de plus que Larry Bird. «Il n’est pas une légende pour rien, a commenté Westbrook dans le vestiaire après la rencontre. C’est un honneur.»

La tâche n’a pas été facile pour Oklahoma City en Louisiane. Si Anthony Davis (8 points, 5 rebonds en 16 minutes) a dû se résoudre à quitter ses coéquipiers dès le deuxième quart-temps, gêné à la cuisse droite, les Pelicans n’ont jamais abdiqué. Menés de 22 points au début du troisième, ils sont revenus à cinq points (100-105) à cinq minutes et 34 secondes de la fin du match. Mais en parfait relais de Westbrook, Victor Oladipo (15 points) a ensuite assommé les locaux avec deux actions décisives, à trois puis deux points.
Résultats et classements du Championnat nord-américain de basket-ball après les matches de mercredi :


Charlotte – Golden State 103 – 113

Dallas – New York 103 – 95

Boston – Houston 120 – 109

Brooklyn – Miami 106 – 109

Chicago – Atlanta 114 – 119

Milwaukee – Philadelphie 109 – 114

Memphis – Toronto 101 – 99

La Nouvelle-Orleans – Oklahoma City 105 – 114

Cleveland – Sacramento 112 – 116 a.p.

Portland – Lakers 105 – 98

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s