CAN 2017 : Le Maroc élimine la Côte d’Ivoire ,Le RD Congo terminé premier 

Hervé Renard de héros à bourreau. L’ancien entraîneur de Lille, qui avait mené la Côte d’Ivoire à la victoire en 2015, n’a pu faire autrement qu’éliminer son ex-formation pour se sortir du groupe C avec sa sélection marocaine. Lors des six dernières CAN, la Côte d’Ivoire de Salomon Kalou avait toujours passé la phase de groupes. Mais le champion d’Afrique en titre s’est totalement manqué lors de cette édition 2017, comme les autres favoris gabonais et algériens. Les hommes de Michel Dussuyer n’ont pas gagné un seul match sur les trois disputés. Après avoir concédé le nul contre le Togo (0-0) puis la RD Congo (2-2), les Eléphants ont été battus par le Maroc.

Si Zaha s’est procuré une belle occasion à la 37e, les Ivoiriens ont souffert. Ils ont d’abord eu de la réussite puisque l’ancien Caennais Fajr a trouvé la barre sur un coup franc superbe (25e). Entré à la place de Bouhaddouz, blessé, Rachid Alioui a marqué le but de la victoire d’une frappe enroulée magnifique des 25 mètres (64e). Le Nîmois, meilleur buteur de la L2, va devenir un héros au pays. Privés de Belhanda, Boufal, Amrabat ou encore Tannane avant la compétition, les Marocains obtiennent grâce à lui une qualification inespérée pour les quarts de finale. Une première depuis 2004.Ce résultat ne suffit toutefois pas au Maroc pour terminer en tête de son groupe C. 

C’est la RD Congo, très solide contre le Togo, qui s’est offert cette position grâce à son succès indiscutable mardi à Port-Gentil (3-1). Le Maroc retrouvera en quart le vainqueur du groupe D (le Ghana, l’Égypte ou le Mali) dimanche 29 janvier (20h).

La RD Congo confirme sa très bonne CAN 2015. Troisième de la dernière édition, elle s’est qualifiée avec brio pour les quarts de finale. Impressionnante, elle a fait le spectacle contre un Togo malchanceux (3-1). Sans leur gardien titulaire Agassa (choqué psychologiquement après avoir été agressé par des supporters), ils ont vu son remplaçant Tchagouni se blesser. Le gardien de Marmande a été remplacé par le Manceau Mensah, qui évolue lui aussi en CFA2.


Quelques minutes après son entrée en jeu, il a été battu par Kabananga, qui a résisté à Gakpé après avoir été lancé dans la profondeur par Mbemba (29e). L’ancien attaquant de Bruges et d’Anderlecht, qui a ensuite trouvé le poteau de la tête, est le meilleur buteur de la compétition avec trois réalisations. A la réception d’un ballon aérien de Tisserand, le futur Rennais Mubele a doublé la mise après un superbe enchaînement contrôle-lob (54e). Les joueurs de Claude Le Roy ont espéré grâce à la réduction du score de Laba, au bout d’un triangle initié par Adebayor et relayé par Ayité (69e). Mais M’Poku a mis la RDC à l’abri d’un coup franc direct sous la barre (80e).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s