Ligue 1 : Monaco insatiable , Lyon remporte le duel face à Marseille 

Monaco a parfaitement tenu son rang de favori en dominant assez facilement (4-0) le FC Lorient ce dimanche 22 janvier. Plus précis dans les surfaces de réparations et surtout inarrêtable quand elle accélère le jeu, l’ASM a étouffé les Merlus. Elle reprend la première place du championnat. Lorient reste lui dernier.Le premier but est arrivé à la 24e minute par Gabriel Boschilia. Titulaire en lieu et place de Thomas Lemar, le jeune gaucher de 20 ans a même réalisé un doublé cinq minutes plus tard. Sur ces deux premiers buts, le gardien lorientais, Benjamin Lecomte n’est pas tout à fait irréprochable. Une sortie aérienne hasardeuse et une trop lente réaction n’ont pas aidé une défense jusque-là plutôt solide.

 Valère Germain a anéanti tout espoir adverse avec un premier but à la 37e minute et le second à la 59e. La meilleure attaque de France et d’Europe (64 buts) a donc infligé une nouvelle gifle à son adversaire du jour. Une défaite qui n’est pas alarmante pour Lorient mais attention. L’odeur des grands rendez-vous a une nouvelle fois réveillé l’Olympique Lyonnais, net vainqueur de l’Olympique de Marseille (3-1) dimanche pour le choc de la 21e journée de Ligue 1. 

Bousculés dans les premières minutes par l’OM, les Lyonnais ont progressivement mis la main sur le match, jusqu’à l’ouverture du score de Mathieu Valbuena avant la pause. Depuis l’extrêmité gauche de la surface de réparation, le milieu offensif a parfaitement enroulé sa frappe pour trouver le petit filet opposé (43e). Lancés, les Lyonnais ont ensuite profité de l’efficacité de leur avant-centre Alexandre Lacazette, double-buteur.Lacazette a d’abord profité d’un tacle de Morgan Sanson, toute fraîche recrue de l’OM, pour récupérer le ballon dans les 30 derniers mètres et ajuster Yohann Pelé (62e). Moins d’un quart d’heure plus tard, une perte de balle de Rolando offrait à Lacazette l’occasion de signer son 17e but de la saison en championnat, cette fois en éliminant le gardien marseillais. La réduction du score de Doria, après un cafouillage de la défense lyonnaise sur coup de pied arrêté, n’a pas suffi à gripper la machine lyonnaise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s