CAN 2017 : La Côte d’Ivoire accrochée , Le Maroc domine Le Togo 

Accrochés par le Togo en ouverture (0-0), les Ivoiriens, tenants du titre, ont frôlé le pire, et sont revenus deux fois au score pour arracher un nul (2-2). Ils peuvent regretter leur manque d’efficacité.Comme face au Togo, la Côte d’Ivoire a pris le jeu en main, sans vraiment convaincre offensivement. Les Eléphants ont semblé fébriles défensivement, et l’ancien Parisien Kebano, aujourd’hui à Fulham, a ouvert le score d’une frappe soudaine (11e). Un autre joueur remplaçant lors du premier match s’est chargé d’égaliser : Wilfried Bony a claqué une belle tête sur un corner de Gradel (24e). Mais la RDC, pleine d’opportunisme, a repris les devants grâce à l’inévitable Kabananga (28e), profitant d’un énorme oubli du Parisien Serge Aurier, symbole d’une arrière-garde décevante.


La Côte d’Ivoire de Michel Dussuyer, forcée de réagir, a mis plus d’intensité en début de seconde période. Le gardien de la RDC Matampi a fini par craquer sur un tir lointain et dévié de Dié (68e). Les Eléphants ont tout tenté pour arracher le succès, mais la RD Congo n’a pas cédé, grâce à un Matampi prudent. Un but de Salomon Kalou à la dernière seconde a été logiquement refusé pour hors-jeu.

Le Maroc revient dans la course à la qualification grâce à cette victoire 3-1 face au Togo. Les Lions de l’Atlas comptent trois points et sont deuxième du groupe C. Le Togo est lui dernier du groupe avec un seul point. Le match avait pourtant bien mal démarré pour les hommes d’Hervé Renard encaissant un but rapide par Matthieu Dossevi.Dès la cinquième minute de jeu les Togolais développent une magnifique contre-attaque à la suite d’un corner adverse. À la finalisation de ce contre l’ancien joueur de Valenciennes croise sa frappe et trompe Mohamedi. Les Marocains ont eu la bonne idée de réagir rapidement. Dix minutes plus tard c’est Bouhaddouz qui profite d’une mauvaise sortie d’Agassa, le gardien adverse, pour marquer au second poteau. 

À la 20e minute Romain Saïss, joueur d’Angers, profite là encore d’un coup de pied arrêté pour placer une tête au second poteau. C’est enfin Youssef EN-Nesyri, entré seulement dix minutes plus tôt, qui marque d’une longue frappe. 
Le Maroc s’est donc bien rattrapé de sa défaite initiale face à la République Démocratique du Congo (0-1, lundi 16 janvier). Il s’offre une finale du groupe C face à la Côte d’Ivoire, mardi 24 janvier. Les Éperviers de Claude Le Roy passent eux derniers avec un seul point et voient leur chance de qualification pour les quarts de finale s’envoler

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s