François Hollande fait ses adieux à l’Afrique

François Hollande a plaisanté samedi à Bamako sur le « goût d’inachevé » de sa présidence, comme s’il exprimait pour la première fois le regret de ne pas se représenter. « Pendant toutes ces années où j’ai été parmi vous, j’ai été accueilli sur le sol africain et j’y ai effectué 32 visites officielles », a-t-il relevé sous les applaudissements lors de la séance d’ouverture du 27e sommet Afrique-France.« Disant cela, je ressens un goût d’inachevé qui aurait dû finalement justifier d’autres prétentions », a-t-il improvisé ensuite sur le ton de l’ironie, déchaînant rires et applaudissements. « Mais je veillerai à compléter mon expérience tout en revenant là où je suis déjà allé », a ajouté le président sortant qui avait provoqué un séisme politique quand il avait annoncé le 1er décembre qu’il serait le premier président de la Ve République à renoncer à briguer un second mandat.

De passage au Mali il a également rendu visite aux soldats français sur la base opérationnelle de Gao.Cette visite intervient quatre ans presque jour pour jour après le déclenchement de l’Opération Serval pour chasser les djihadistes qui menaçaient la région. Désormais, l’opération s’appelle Barkhane et elle couvre cinq pays du Sahel. Son but ? Empêcher les groupes de djihadistes de se réorganiser dans la région. « Ici, en contribuant à la protection du Mali, comme dans le cadre de l’opération Barkhane, dans l’ensemble de la zone, vous assurez notre propre sécurité », a affirmé François Hollande. »Nous le savons tous, les terroristes qui attaquent notre propre territoire, qui agissent sur notre propre sol, sont liés avec ceux qui sont au Levant, en Irak et en Syrie mais aussi ici, dans la bande sahélo-saharienne », a déclaré François Hollande dans la base opérationnelle de Gao. « C’est le même combat, c’est le même enjeu », a-t-il dit à ces militaires de la force française Barkhane, déployée dans cinq pays du Sahel (Mauritanie, Mali, Tchad, Niger, Burkina Faso), accompagné par son ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian avec lequel il a rendu visite en début d’année aux troupes françaises en Irak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s