Éliminatoires Coupe Du Monde 2018 : L’Italie s’amuse contre Le Liechtenstein ,L’Espagne corrige La Macédoine 

L’Italie s’est amusée contre le Liechtenstein (4-0), grâce à un Andrea Belotti omniprésent, et conserve la tête du groupe G.L’issue du déplacement de l’Italie au Liechtenstein ne faisait guère de doutes, et comme prévu, la Nazionale s’est amusée à Vaduz (4-0), pour conserver la tête du groupe G. Le duo Belotti-Immobile, aligné en attaque, s’est engouffré systématiquement dans les larges espaces laissés par la défense adverse. Immobile a manqué l’ouverture en voyant son lob passer à côté (4e), et c’est finalement Belotti qui a lancé les partenaires de Marco Verratti. L’attaquant du Torino a prolongé une tête de Romagnoli,pour un but 100% nouvelle génération italienne. Dans la foulée, Belotti s’est mué passeur décisif, avec une déviation de la tête parfaite pour Immobile (12e).

Candreva, malheureux sur une frappe (15e), a marqué à son tour, après un rush de De Sciglio, sans opposition ou presque côté gauche (32e). Belotti a cru inscrire un doublé (43e), mais son but a été aligné pour un hors-jeu. Une poignée de secondes plus tard, Belotti l’a finalement réussi, avec un ballon glissé entre les jambes du gardien (44e). Il a même frôlé le triplé, sur un centre du nouvel entrant Insigne (72e). Les entrées de Zaza (qui a manqué deux grosses occasions) et d’Eder n’ont rien changé, et la Nazionale s’est contentée de tenir son large avantage. L’Espagne de Julen Lopetegui, privée de nombreux cadres, a logiquement battu la Macédoine (4-0). La Roja reste au coude à coude avec l’Italie en tête du groupe G des qualifications pour la Coupe du monde 2018, mais elle a eu plus de mal que prévu.David De Gea avait dû s’employer sur une tête du défenseur Darko Velkoski (5e) et un autre coup de casque du capitaine Goran Pandev frôlait le poteau du Mancunien (20e). Entre-temps, rien, si ce n’est un premier tir croisé non cadré d’Alvaro Morata (13e), le premier échec d’une longue liste pour l’attaquant du Real (22e, 25e, 46e).

L’ouverture du score vient de Velkoski  qui d’une reprise de la tête,devie dans son propre but (1-0, 34e). Dès lors, l’Espagne pouvait dérouler, s’appuyant sur une énorme possession (79%). Victor Vitolo inscrivait le but du break peu après l’heure de jeu, après un centre de David Silva (2-0, 63e).Daniel Carvajal et Nacho Monreal ne s’en tiraient pas trop mal non plus, et le premier a offert au second le but du 3-0 (84e), avant qu’Aritz Aduriz, qui avait remplacé Morata, légèrement blessé, à l’heure de jeu, y aille de sa réalisation (4-0, 85e).

Les résultats

12 novembre

Groupe D : Autriche 0:1 Rép. d’Irlande, Géorgie 1:1 Moldavie, Pays de Galles 1:1 Serbie

Groupe G : Albanie 0:3, Israël, Liechtenstein 0:4 Italie, Espagne 4:0 ARY Macédoine

Groupe I : Croatie 2:0 Islande, Turquie 2:0 Kosovo, Ukraine 1:0 Finlande

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s