Le Bataclan va revivre avec le concert de Sting 

Ce Samedi, la mythique salle parisienne du Bataclan rouvre ses portes au public pour un concert de Sting. La première représentation depuis le concert des Eagles of Death Metal plongé dans l’horreur le 13 novembre dernier. La recette de ce premier concert assuré par l’ancien membre de Police sera reversée à deux associations de victimes : Life for Paris et 13 novembre : Fraternité et Vérité.

 Le concert affiche complet dans une salle entièrement refaite à l’identique et ultra sécurisée. L’ouverture des portes est prévue à 19 h. Chacun devra montrer patte blanche avec sa carte d’identité, car chaque billet est nominatif. Le concert débutera à 21 heures.

Sting va chanter pendant 1 heure, avec un moment fort en émotion : après deux ou trois chansons, il adressera un message en français en hommage aux victimes. Près de 1.500 personnes sont attendues, dont un millier qui ont acheté leur billet. Les places s’étaient arrachées en moins d’une demi-heure, le reste sont des invitations.

En pleine promotion pour son nouvel album «57th & 9th  », Sting avait lui même demandé à jouer au Bataclan. « raconte le codirecteur de la salle, Jules Frutos.

Et pour cause, la star ne prendra : la recette du concert sera reversée à « Life For Paris » et «13 Novembre fraternité et vérité  », deux associations de victimes. Le Britannique a promis « de respecter la mémoire de ceux qui sont morts ».

On attend des politiques dont la ministre de la Culture Audrey Azoulay, et surtout les proches de victimes qui ont été invitées. Georges Salines, le président de l’association « 13-Novembre fraternité et vérité », qui a perdu sa fille Lola au Bataclan, sera également présent. Une cellule psychologique avec l’urgentiste Patrick Pelloux sera opérationnelle au café bar du Bataclan comme cela avait été le cas pour le concert des Eagles of Death Metal à l’Olympia.
Pour sa réouverture, le Bataclan a été reconstruit quasiment à l’identique. Quasiment, car la salle a largement renforcé sa sécurité. Par des moyens humains d’abord : 15 agents de sécurité privée ont été recrutés pour le concert de Sting. Pour les événements importants comme celui-là, la préfecture de police de Paris mobilisera des dizaines de policiers.

La surveillance passe aussi par des nouveaux moyens techniques : 14 caméras de sécurité installées à l’intérieur et l’extérieur, et un nouveau système de verrouillage des portes en cas de tentative d’intrusion. Mais pas de portiques de détection, que la direction a refusé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s