Le prix Renaudot a été décerné à Yasmina Reza

Le prix Renaudot a été décerné jeudi 3 novembre à Yasmina Reza au restaurant Drouant, à Paris, pour Babylone. Dans ce roman déstabilisant publié chez Flammarion, elle raconte comment le destin d’une femme bascule du jour au lendemain : après une simple fête organisée pour l’arrivée du printemps, elle voit son existence chamboulée par un drame survenu dans la nuit qui suit. Avec cet ouvrage, elle succède à Delphine de Vigan, qui a remporté le prix Renaudot en 2015 avec D’Après une histoire vraie. Le livre tient du roman noir – il est question d’un crime – mais offre également une analyse subtile de nos « vies minuscules », condamnées à l’oubli comme ces personnages figés sur les photos de l’Américain Robert Frank dont l’ombre traverse le roman comme un fil rouge. « Pour moi, Babylone, c’est le monde des disparus, des émotions qu’on aurait pu vivre, de toute cette humanité derrière nous », expliquait récemment la romancière et dramaturge, auteur français le plus joué dans le monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s